Accueil > Actualités > ACTUALITES LONDRES 2012 > Une vitrine pour le monde: Les Jeux Olympiques de 2012 à Londres se préparent à battre un nouveau record en termes de diffusion

LONDRES 2012

Options

Une vitrine pour le monde: Les Jeux Olympiques de 2012 à Londres se préparent à battre un nouveau record en termes de diffusion

A Window for the World:  London 2012 Olympic Games prepare to set broadcasting milestone
©IOC/Chris Furlong

29/07/2012

La dernière fois que les Jeux Olympiques ont eu lieu à Londres en 1948, ils furent pour la première fois retransmis à la télévision et environ 500 000 téléspectateurs, dans un rayon de 130 km autour de Londres, ont regardé les seules 64 heures disponibles de programmation olympique. Aujourd’hui, 64 ans plus tard, les Jeux sont de retour dans la capitale britannique et la retransmission olympique s’est considérablement développée. Comparée au demi-million de téléspectateurs de 1948, l’audience mondiale de Londres 2012 est estimée à 4,8 milliards de personnes dans plus de 200 pays et territoires. Ce chiffre souligne la portée de la retransmission olympique et son intérêt pour le développement des Jeux et du Mouvement olympique.

«Notre premier objectif a toujours été que le plus grand nombre fasse l’expérience des Jeux, dit Timo Lumme, directeur des Services de télévision et de marketing du CIO. Ainsi, la retransmission de chaque édition des Jeux a été mise à la disposition d’un nombre croissant de pays et territoires dans le monde entier.»

En plus de communiquer les Jeux et les valeurs olympiques au monde, les accords de diffusion avec les diffuseurs détenteurs de droits ont garanti au Mouvement olympique une base financière qui l’aide à assurer la viabilité des Jeux eux-mêmes et ont représenté sa plus grande source de revenus ces trente dernières années.

Outre la télévision et la radio, les accords de diffusion incluent une retransmission numérique dont le rôle croît en termes de retransmission olympique, ce qui soutient la diffusion toujours plus étendue des Jeux et des valeurs olympiques.

Avec une retransmission numérique toujours plus importante, cette édition des Jeux devrait dépasser le record de 61 700 heures de retransmission réalisé pendant les Jeux de 2008 à Beijing. Dans le pays hôte la BBC inaugure 24 nouveaux canaux numériques pour sa «télévision olympique», les téléspectateurs pourront ainsi regarder chaque minute de chaque compétition en direct sur leur écran numérique, soit un total estimé à 2 500 heures.

La retransmission record de Londres 2012 sera produite par OBS, Services olympiques de retransmission, société filiale du CIO, pour la première fois seul diffuseur hôte de Jeux Olympiques d’été, à la suite de son accord avec le comité d’organisation des Jeux à Beijing en 2008, il y a quatre ans. Son directeur général, Manolo Romero, est fier qu’OBS puisse étendre toujours davantage la retransmission des Jeux dans le monde.

«Qu’un nombre toujours plus grand de pays puissent regarder les Jeux et bénéficier de l’ambiance, du spectacle et des émotions qui vont avec, démontre non seulement que le Mouvement olympique lui-même continue de croître mais aussi qu’OBS capte avec succès l’atmosphère unique des sites et de la ville hôte», dit-il.

OBS permet non seulement à un nombre croissant de téléspectateurs de profiter des Jeux mais aussi, montre la voie de l’innovation en matière de retransmission. Grâce à l’usage de 33 caméras spéciales (True 3D), Londres 2012 diffusera les Jeux en 3D pour la première fois, ce qui en fera le plus grand spectacle terrestre retransmis d’une manière totalement inédite. Les cérémonies d’ouverture et de clôture ainsi que des épreuves d’athlétisme, de gymnastique, de natation et de plongeon bénéficieront de cette retransmission immersive en 3D. Ainsi, Manolo Romero considère que cette arrivée de la 3D est une étape cruciale de l’histoire de la retransmission olympique.

Outre la couverture en 3D, OBS en fera plus également en matière de ralenti super élevé (HSSM) par rapport à Beijing 2008 et Vancouver 2010 grâce à plus de 40 caméras HSSM qui fourniront des ralentis spectaculaires et permettront d’observer toujours plus de détails. Dans son plan général de production, OBS prévoit aussi d’appliquer plusieurs systèmes innovateurs de tournage, en faisant appel à diverses technologies qui permettront aux spectateurs d’améliorer leur compréhension des sports olympiques. Ceci comprend des caméras panoramiques pour plusieurs épreuves ainsi que des caméras surplombant à 100 m le bassin d’aviron à Eton Dorney.

Autre innovation, OBS, en partenariat avec la BBC, diffuseur hôte britannique, et la NHK, diffuseur national japonais, filmera une partie de ces Jeux en super haute définition. Ce format, dont on prédit qu’il s’agit du prochain format télévisuel, offre une qualité 16 fois supérieure à la HD classique ainsi qu’une sonorisation sans égale . La super haute définition permet des panoramiques en grand angle qui donnent aux téléspectateurs l’impression d’être au coeur même de l’action. Ce nouveau format stupéfiant sera mis à l’essai durant les Jeux. Les cérémonies d’ouverture et de clôture seront diffusées ainsi en direct en Grande-Bretagne sur quatre écrans de cinémas adaptés à cette norme.

Découvrez les dernières photos

  • Madness au Stade Olympique

    Londres 2012 - Le groupe britannique Madness ("folie..") interprète son tube de 1982, "Our House" durant la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Le saxophoniste volant

    Londres 2012 - Le saxophoniste du groupe Madness joue son solo suspendu à un filin, volant à travers le Stade Olympique durant la Cérémonie de clôture le 12 août 2012.

  • Ray Davies des Kinks chante "Waterloo Sunset"

    Londres 2012 - Ray Davies, chanteur et auteur-compositeur du groupe britannique The Kinks, chante sa célèbre chanson de 1967, "Waterloo Sunset", véritable lettre d'amour adressée à la ville de Londres, lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique le 12 août 2012.

  • Acrobates sur les toîts de Londres

    Londres 2012 - Acrobates, danseurs et interpètes font le spectacle sur les toîts de Londres, au Stade Olympique, le 12 août 2012 lors de la Cérémonie de clôture.

  • Les Kaiser Chiefs arrivent en scooter

    Londres 2012 - Les scooters britanniques du milieu des années 1960, symboles de la culture "mod", amènent Ricky Wilson jusqu'à la scène pour l'interprétation avec les Kaiser Chiefs de la chanson des Who "Pinball Wizzard", lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Reconnaissance pour la mode britannique à la Cérémonie de clôture

    Londres 2012 - Alors que le tube de David Bowie "Fashion" est diffusé dans le Stade Olympique, le défilé des mannequins offre une image de la haute-couture britannique au public de la Cérémonie de clôture, le 12 août 2012.

À LA UNE