Accueil > Actualités > L'education par le sport > Une palette d'activités culturelles et éducatives pour les jeunes athlètes à Singapour

L'education par le sport

Options

Une palette d'activités culturelles et éducatives pour les jeunes athlètes à Singapour

A buzz of culture and education for young athletes in Singapore
©SYOGOC

13/08/2010

Les tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) s'ouvrent à Singapour. Du 14 au 26 août, près de 3 600 jeunes athlètes venus des quatre coins de la planète prendront part à des compétitions de haut niveau dans 26 sports, ainsi qu'à un programme culturel et éducatif spécialement conçu pour eux. Ce programme – une première – compte plus de 50 activités amusantes et interactives destinées à occuper leur temps libre et à favoriser l'apprentissage, les échanges et les liens d'amitié.

De précieux outils pour la vie

"Nous voulons permettre à ces jeunes sportifs d'acquérir les capacités requises pour prendre des décisions intelligentes et réfléchies dans la vie", a déclaré le président du CIO, Jacques Rogge. Et d'expliquer : "Le programme durera le temps des Jeux et couvrira un large éventail de sujets tels que les bienfaits d'un mode de vie sain, les dangers du dopage, ou encore l'importance de l'amitié, de la solidarité et du fair-play. Nous voulons offrir aux athlètes les moyens d'être maîtres de leur avenir. S'ils décident de poursuivre une carrière sportive – certains deviendront peut-être même de futurs olympiens – ils doivent être bien conscients du fait qu'il ne s'agit pas là d'un 'métier pour la vie'. Entre 30 et 40 ans, les athlètes, même les plus grands, mettent généralement un terme à leur carrière sportive. Communiquer avec eux lorsqu’ils sont adolescents, et donc potentiellement plus réceptifs que leurs aînés, est essentiel."

Cinq thèmes

Le programme culturel et éducatif sera axé sur les cinq thèmes suivants : Olympisme, développement des compétences, bien-être et mode de vie sain, responsabilité sociale et expression. Plusieurs organisations internationales, parmi lesquelles trois agences onusiennes, la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), l'Agence Mondiale Antidopage (AMA), l'Académie Internationale Olympique (AIO) et le Comité International pour le Fair-Play (CIFP), apportent leur soutien au CIO et au comité d'organisation de Singapour pour la mise en œuvre de ces initiatives.

Plus de 50 activités

Les jeunes athlètes auront le choix entre plus de 50 activités diverses et variées. Des ateliers consacrés à l'apprentissage d'un mode de vie sain et à la prévention des blessures seront organisés dans le village olympique de la jeunesse. Les rencontres prévues avec des olympiens et d'autres athlètes modèles permettront aux jeunes participants d'en apprendre davantage sur l'expérience vécue par des athlètes de haut niveau : ce qui a fonctionné pour eux et ce qu'ils auraient dû éviter. Enfin, en visitant les expositions et les stands interactifs installés pour l'occasion, les jeunes sportifs pourront réfléchir à diverses questions telles que leur empreinte carbone, la prévention du VIH, les droits des enfants et les premiers secours. Ils pourront également se familiariser avec l'histoire olympique et la notion de fair-play.

À la découverte de Singapour et à la rencontre de ses habitants

Le village des cultures du monde proposera des stands animés par de jeunes Singapouriens sur les 200 Comités Nationaux Olympiques participants et plus. Les numéros de percussions et de cirque seront une occasion supplémentaire pour les jeunes athlètes d'aller à la rencontre de la population de Singapour. Le soir, le village olympique accueillera concerts, spectacles de danse et autres manifestations artistiques. Les jeunes participants auront néanmoins la possibilité de sortir des enceintes olympiques pour visiter la ville et ses environs. L'île de l'aventure les conduira sur l'une des îles de Singapour où ils participeront à des activités nautiques qui développeront leur esprit d'équipe. Ils pourront également partir à la découverte du jardin de HortPark et du Marina Barrage, deux des toutes nouvelles attractions de Singapour consacrées à l'environnement.

D'athlète à ambassadeur

Ainsi que l'a déclaré en conclusion Jacques Rogge : "L’important est d'informer les athlètes d’une façon qui soit à la fois amusante et utile. En fin de compte, le succès dépend de leur volonté d'accepter et de mettre à profit les informations qu’ils reçoivent. Nous espérons de tout cœur qu’une fois de retour chez eux, les athlètes œuvreront tels de véritables ambassadeurs, partageant avec leurs communautés ce qu’ils auront appris à Singapour."

Consultez www.olympic.org dans les prochains jours pour en savoir plus sur le programme culturel et éducatif.

À LA UNE