Accueil > Actualités > JOJ Actualités > Une nuit marquée par des hauts et des bas dans le stade olympique pour nos stars des JOJ

JOJ Actualités

Options

Une nuit marquée par des hauts et des bas dans le stade olympique pour nos stars des JOJ

A night of highs and lows in the Olympic Stadium for YOG stars
©IOC Young Photographer Billy Rowlinson

06/08/2012

Le champion des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) Luguelin Santos est sur un nuage au stade olympique après s'être facilement qualifié pour la finale du 400 m hier avec un temps de 44,78 secondes, laissant une file d'athlètes dans son sillage. Le jeune Dominicain âgé de 19 ans bat le favori Kevin Borlée et affrontera de grands noms de ce sport ce soir. Les choses ne se sont pas aussi bien passées pour le Qatari Hamza Driouch, 17 ans, alors qu'il a terminé 11e de la demi-finale masculine du 1 500 m. Hamza Driouch, qui dominait l'ensemble des athlètes jusque dans les derniers 200 m, a perdu de son impressionnante vitesse après une collision avec un autre coureur. Ainsi que l'a déclaré Hamza Driouch avec une déception clairement palpable : "Je ne suis pas satisfait de la dernière partie de la course."

Mais celui que tout le monde attendait la nuit dernière n'était autre que l'ambassadeur des Jeux Olympiques de la Jeunesse et champion olympique en titre du 100 m : Usain Bolt. Au cours de l'une des nuits de sport les plus imaginées, la superstar jamaïcaine a battu son propre record olympique dans la finale masculine du 100 m en 9,63 secondes. "Je suis toujours le numéro un. Je suis toujours le meilleur. Je suis juste ravi", a-t-il commenté après la course en réponse à ceux qui doutaient de lui.

Par ailleurs, sur le terrain de hockey, les joueurs pakistanais des JOJ, Muhammad Rizwan et Syed Kashif Shah ont aidé leur équipe à l'emporter 5 à 4 sur l'Australie mardi. Sur le site d'Excel, le jeune olympien Alex Massialas a quant à lui aidé l'équipe américaine à battre la France pour atteindre la demi-finale masculine de fleuret avant de perdre contre les gagnants italiens puis contre les Allemands pour la médaille de bronze, terminant ainsi quatrièmes. Alex Massialas, 18 ans, qui commencera ses études à Stanford plus tard cette année, est considéré comme la star montante dans le monde de l'escrime. Il peut en effet compter sur son expérience aux JOJ comme partie intégrante de ce succès. "Singapour a été une grande expérience qui m'a vraiment aidé", nous a-t-il confié. Et d'ajouter : "L'épreuve par équipes ici était juste un peu différente, mais c'était le même genre d'ambiance et la même énergie."

Et avec cette énergie positive dans le camp des jeunes des JOJ, nous sommes convaincus que nous vous rapporterons bientôt le récit d'autres médailles !

À LA UNE