Accueil > Actualités > Seoul 1988 Actualités > Tennis de table

Seoul 1988

Options

Tennis de table

Table tennis

25/09/1988

Vu la popularité mondiale et l’intérêt du tennis de table pour tous les âges, il est difficile de croire qu’il ne soit arrivé sur la scène olympique qu’aux Jeux de 1988. Cette première apparition ayant lieu en Asie, tout était prêt pour que ce continent prenne le contrôle de la compétition.

La finale de ces débuts fut donc une affaire tout asiatique, pas celle, néanmoins, que la plupart des observateurs attendaient au gymnase de l’université nationale à Séoul.

Le Chinois Jiang Jialiang détenteur d’un double titre de champion du monde, en tête du classement, était le favori des favoris pour cette première médaille d’or olympique. Mais presque rien dans ce tournoi ne se passa comme prévu.

Jiang gagna à l’ouverture contre le Suédois Erik Lindh avant de perdre pied. Ce dernier, 10e au classement, s’attribua les deux parties suivantes avant de sortir Jiang par 22 contre 20 dans un dernier set tendu.

Jan Ove-Waldner, coéquipier de Lindh, qui devait gagner l’or à Barcelone quatre ans plus tard, s’effaça lui aussi dans les quarts de finale et d’autres Européens furent mis sur la touche.

Ce chamboulement permit à deux joueurs coréens, Yoo Nam-kyu et Kim Ki-taik, d’accéder en finale et le match se révéla le point d’orgue convenant à un tournoi aussi exceptionnel.

Kim gagna à l’ouverture 21-17 dans une partie de la plus haute qualité. Yoo égalisa ensuite un 21-19 victorieux dans la deuxième partie et s’en tira par 2-1 avec une victoire confortable 21-11 dans la troisième partie. Mais la quatrième partie qui fut jouée à bride abattue réserva le meilleur pour la fin.

Yoo menait 22-21 mais un revers loin devant valut à Kim la victoire, ce qui déclencha une bronca phénoménale au sein d’une foule férocement partisane.

À LA UNE