Accueil > Actualités > Amsterdam 1928 Actualités > La rédemption de Sydney Atkinson en finale des haies

Amsterdam 1928

Options

La rédemption de Sydney Atkinson en finale des haies

17/05/1928

Sportivité et chevalerie sont des vertus présentes depuis les débuts du Mouvement olympique. Participer vaut mieux qu’être victorieux dit l’adage et il n’a jamais été plus approprié qu’à la conduite du coureur de haies sud-africain George Weightman-Smith.

Weightman-Smith, l’un des seuls 27 athlètes à s’être rendus d’Afrique du Sud aux Jeux de 1928 à Amsterdam, gagna deux dixièmes de seconde sur le record du monde dans une imposante performance en demi-finale.

Estimant qu’il avait donné tout ce qu’il pouvait espérer en tant qu’athlète, Weightman-Smith, selon un règlement modifié depuis, choisit d’abandonner son couloir à son coéquipier Sydney Atkinson pour la finale, laissant ainsi à ce dernier une chance supplémentaire de succès.

À Paris quatre ans plus tôt, Atkinson était lui-même parvenu à deux doigts de la gloire olympique. Mais dans une succession d’incidents, non sans rappeler la chute de Gail Devers à sa dernière haie aux Jeux de 1992 à Barcelone, le désastre advint alors même que la victoire était à sa portée. Comme Devers, il heurta la dernière haie alors même qu’il bénéficiait d’une très légère avance mais, à la différence de l’Américaine 54 ans plus tard, il parvint à demeurer sur ses jambes pour remporter la médaille d’argent.

Atkinson ne comptait pas parmi les favoris lorsque les athlètes prirent leurs marques. Il avait terminé deuxième de son éliminatoire et en demi-finale avait dû se mesurer au puissant trio américain : Steve Anderson, John Collier and Leighton Dye.

Néanmoins, après un départ parfait dans le troisième couloir, il ne fut jamais sur le point d’être rattrapé et s’imposa avec un temps de 14 s ’8 devant le trio américain qui prit les places suivantes.

Ce fut la première fois qu’un coureur venu d’Afrique remportait une épreuve et il faudra attendre 48 ans pour qu’un autre non-Américain remporte le 110 m haies, avec le sacre du Français Guy Drut aux Jeux à Montréal en 1976.

Découvrez les photos d'Amsterdam 1928

  • Médaille des Jeux d'été d'Amsterdam 1928

    Sur l'avers, la traditionnelle déesse de la victoire, tenant dans sa main gauche une palme et dans sa main droite une couronne de vainqueur. Un dessin utilisé depuis les Jeux de 1928 à Amsterdam, réalisé par l'artiste florentin Giuseppe Cassioli (ITA -1865-1942) et sélectionné à la suite d'un concours organisé par le Comité International Olympique en 1921. Pour ces Jeux la figure de la victoire est accompagnée de l'inscription spécifique : « IXe OLYMPIADE AMSTERDAM 1928 ».

    Sur le revers, un vainqueur olympique porté en triomphe par la foule avec un stade olympique en arrière-plan.

  • La Céleste de 1928

    L’équipe de football alignée victorieusement par l’Uruguay aux JO de 1928. Andrés Mazali est debout, troisième depuis la droite

    ©CIO

  • Médaille de vainqueur Amsterdam 1928

    Le revers de la médaille est occupé par un athlète porté en triomphe après une victoire. Ce motif sera employé sur le revers des médailles olympiques en lien avec des Jeux d’été jusqu’en 1968, date à laquelle un revers différent a été élaboré en vue des JO de Munich 1972

    ©CIO

  • AAANX093

    Amsterdam 1928-Des concurrents italiens (ITA) sur la bateau arrivant à Amsterdam.

  • XAAQA003

    Amsterdam 1928-WIDE Edvin (SWE) 3e au 5000 m et 10000 m.

  • XAAQA007

    Amsterdam 1928-Hockey sur gazon-Le comte Henri DE BAILLET-LATOUR, Pdt CIO, félicite l'équipe belge (BEL) 4e.

À LA UNE