Accueil > Actualités > PyeongChang 2018  > PyeongChang 2018 : le projet olympique avance bien

PyeongChang 2018

Options

PyeongChang 2018 : le projet olympique avance bien

PyeongChang 2018 : le projet olympique avance bien
©PyeongChang 2018

19/06/2013

La commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang a achevé aujourd'hui sa deuxième visite dans la ville située au nord-est de la République de Corée et salué les progrès réalisés par les organisateurs locaux.

À l'issue des deux jours de réunion, la commission, placée sous la conduite de Gunilla Lindberg, membre de la commission exécutive du CIO, a souligné les récents succès du comité d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang (POCOG) et envisagé avec optimisme les prochaines étapes ainsi que la planification du projet olympique.

S'exprimant à l'issue de la réunion, la présidente de la commission, Gunilla Lindberg, a déclaré : "Nous avons pu constater une fois encore les bons progrès accomplis dans le projet olympique et l'excellent travail d'équipe du comité d'organisation, de tous les niveaux du gouvernement et du Comité National Olympique de la République de Corée. Organiser une édition des Jeux Olympiques ne peut se faire qu'en œuvrant main dans la main et nos collègues sud-coréens nous ont à nouveau démontré leur cohésion lors de cette visite. Nous avons été impressionnés par leur capacité à coopérer très étroitement – du recrutement d'administrateurs expérimentés au sein du POCOG à la finalisation du plan directeur des sites – afin de veiller à ce que ces Jeux soient un succès. L'équipe donne le meilleur d'elle-même pour tous les olympiens qu'elle accueillera en 2018."

Parmi les nombreux succès du POCOG au cours de l'année écoulée, la commission a mis en avant le lancement du nouvel emblème de PyeongChang 2018, la finalisation du plan directeur des sites et les progrès accomplis s'agissant de l'héritage des sites.

Le nouvel emblème a été lancé le 3 mai 2013 simultanément à Séoul et PyeongChang devant un public de 2 000 personnes. La capacité de cet emblème à saisir la culture sud-coréenne et à renforcer la vision de PyeongChang qui est d'accueillir le monde à l'occasion de ces Jeux a été très appréciée par les membres de la commission. Le nouvel emblème est désormais largement diffusé à travers tous les canaux de communication de PyeongChang et joue un rôle important en invitant tout un chacun à découvrir de "Nouveaux horizons".

L'emplacement de tous les sites sportifs pour les Jeux de 2018 a été arrêté et les travaux de conception avancent rapidement afin que tout soit prêt à temps pour les épreuves tests avant les Jeux. Quatre ans et demi avant l'arrivée de la flamme olympique dans le pays, le POCOG est sur la bonne voie pour s'assurer que les athlètes disposeront des meilleures aires de compétition en 2018. Le noyau de sites sportifs à Gangneung sera également l'occasion pour les spectateurs de vivre une expérience des plus enrichissantes en 2018, expérience que le POCOG doit désormais commencer à optimiser.

La commission a également noté l'importante somme de travail d'ores et déjà fournie s'agissant de la planification de l'héritage des sites et de l'héritage en général. L'éventuelle création d'un groupe composé de plusieurs parties prenantes pour superviser l'héritage des Jeux, une idée suggérée par le POCOG, a été encouragée par la commission car elle permettrait à tous les partenaires clés d'être associés dès le départ à la définition de l'héritage des Jeux de 2018.

Le président du POCOG, Kim Jun-sun, a pour sa part confié : "Le POCOG a posé des fondations solides dans ses préparatifs des Jeux, en étroite coopération avec le gouvernement national, la province du Gangwon, la ville hôte, les villes co-organisatrices, l'Assemblée nationale et le CNO sud-coréen. Les efforts déployés se reflètent dans notre plan de fondation des Jeux et dans le plan directeur de base, ainsi que dans le développement de plans détaillés pour la construction des sites. Nous avons reçu un grand soutien et une aide précieuse de la présidente Gunilla Lindberg et de Gilbert Felli, ainsi que des membres de la commission de coordination du CIO et des experts des Fédérations Internationales. Je tiens à souligner le fait que nous avons eu de la chance de travailler avec des membres de la commission extrêmement expérimentés et professionnels. À seulement trois ans et demi des épreuves tests, nous allons à présent employer tout notre temps afin de progresser encore davantage ensemble et faire de cette édition des Jeux à PyeongChang un succès."

L'équipe du comité d'organisation et la commission sont également convenus que si de bons progrès ont été accomplis, quelques domaines nécessitent néanmoins des efforts supplémentaires. Parmi ceux-ci, citons la finalisation de l'inventaire des logements disponibles afin de s'assurer que l'offre satisfasse au mieux les besoins des Jeux, le plein développement du programme de marketing, le recrutement de spécialistes au sein de la main-d'œuvre afin d'optimiser le transfert de connaissances dont PyeongChang pourra tirer parti lors du programme d'observation des Jeux Olympiques de 2014 à Sotchi et enfin la préparation d'une équipe nationale compétitive dans tous les sports en vue des Jeux de 2018.

Si PyeongChang travaille d'arrache-pied pour multiplier ses succès, la commission a également reçu un soutien supplémentaire en la personne d'Ann Cody, représentante du Comité International Paralympique (IPC) au sein du groupe. Ancienne athlète et dirigeante sportive chevronnée, Ann Cody apportera toutes ses connaissances et son expérience aux organisateurs jusqu'en 2018.

Par ailleurs, le POCOG est bien parti pour atteindre d'autres objectifs, notamment le programme culturel et éducatif, lequel sera bientôt lancé, tout comme les appels d'offres pour les travaux de construction et le plan de marketing. Ces programmes vont donner une bonne impulsion au comité d'organisation et à son engagement au sein des communautés locale et internationale, permettant ainsi à ses activités d'être bien plus concrètes pour les personnes extérieures au projet olympique.

La commission a également été informée des préparatifs dans des domaines tels que les sports, le transport, l'énergie, la technologie, la communication, la durabilité et les Jeux Paralympiques.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos
YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr
Veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org pour toute demande de photos ou de séquences d'archives.

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

 

À LA UNE