Accueil > Actualités > Le sport pour la paix > Ouverture des débats sur le sport au service du développement et de la paix à New York

Le sport pour la paix

Options

Ouverture des débats sur le sport au service du développement et de la paix à New York

Ouverture des débats sur le sport au service du développement et de la paix à New York
©IOC / John Huet

04/06/2013

Le 3e Forum international sur le sport au service du développement et de la paix se tient au siège des Nations Unies à New York (États-Unis) les 5 et 6 juin 2013. Organisé conjointement par le CIO et le bureau des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix (UNOSDP), avec le soutien du Comité National Olympique des États-Unis (USOC), l'événement accueillera, parmi les intervenants, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le président du CIO, Jacques Rogge.

Le CIO et les Nations Unies ont tous deux pris l'engagement il y a longtemps d'utiliser le sport comme vecteur de changement social. Depuis, les deux organisations collaborent à la mise en œuvre d'un large éventail de projets. Le forum évaluera les succès et les enjeux des initiatives passées et ouvrira la voie à une action concertée dans ce domaine.

Initiatives CIO-ONU sur le terrain

Parmi les initiatives prises récemment par le CIO, citons la distribution, de concert avec le Programme alimentaire mondial (PAM), de kits de sport à plus de 650 000 enfants et jeunes dans des écoles soutenues par le PAM dans 42 pays.

Cliquez ici pour visionner la vidéo sur les initiatives CIO-PAM destinées aux écoliers en Haïti.

Au Burundi, le CIO, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le gouvernement ont ouvert un complexe omnisports pour 10 000 jeunes originaires d'ethnies différentes, lesquels utilisent l'installation pour se réunir, discuter et pratiquer de nombreux sports. Le centre est situé à la frontière avec la République démocratique du Congo, une région connue pour ses tensions et sa violence et manquant cruellement d'infrastructures récréatives.

En savoir plus sur le centre et ses activités ici.

En Namibie, le CIO et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) se sont associés au Comité National Olympique (CNO) pour lancer un ambitieux programme éducatif et sportif sur trois ans destiné à quelque 8 500 jeunes vivant dans le camp de réfugiés d'Osire dans le centre du pays. Le programme a été spécialement conçu pour inciter les jeunes à pratiquer des activités sportives afin d'atténuer quelques-uns des plus grands problèmes qui les affectent, à savoir les grossesses précoces, les infections sexuellement transmissibles telles que le VIH et la consommation de drogue.

Cliquez ici pour visionner la vidéo sur le programme lancé dans le camp de réfugiés d'Osire.

Autre projet mené conjointement avec le HCR – "Donner, c'est gagner" – mis sur pied lors des trois dernières éditions des Jeux Olympiques d'été. Dans le cadre de cette initiative, athlètes, officiels, sponsors et défenseurs du Mouvement olympique font don de vêtements de sport qui sont ensuite remis à de jeunes réfugiés par le HCR. Depuis son lancement, la campagne a permis de réunir plus de 170 000 pièces de vêtements, soit près de 36 conteneurs, qui ont été distribués à des réfugiés dans 23 pays.

En savoir plus sur la campagne ici.

À l'heure actuelle, le CIO est en discussion avec le HCR afin de convenir de la meilleure façon de faire parvenir une aide sportive aux réfugiés syriens en Jordanie et en Turquie.

L'activité physique : un devoir et une responsabilité

En prélude au forum, Jacques Rogge a déclaré : "Le CIO et ses partenaires utilisent le sport pour mener des activités sur toute la planète que ce soit en relation avec l'aide humanitaire, l'édification de la paix, l'éducation, l'égalité des sexes, l'environnement et la lutte contre le VIH/sida, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement fixés par l'ONU. Le statut d'observateur permanent accordé par les Nations Unies au CIO rend hommage à ces efforts et souligne le lien fort existant entre le CIO et les Nations Unies, qui partagent la même philosophie et les mêmes valeurs." Et d'ajouter : " Aujourd’hui, l’activité physique n’est plus un luxe. C’est un devoir et une responsabilité. Le mouvement sportif dans son ensemble et ses partenaires doivent renforcer leur collaboration en ce sens, tout en respectant néanmoins l’espace et l’autonomie de chacun."

Cinq thèmes au programme

Avec pour mot d'ordre : "Créer une vision commune", les débats s'articuleront autour des cinq thèmes suivants :

- Intégrer et prendre en compte le sport au service du développement et de la paix – Passer de la communication aux objectifs organisationnels
- La culture de la paix par le sport – Action concrète et enjeux
- Le sport et l'intégration sociale
- Le sport et le développement social – Héritage
- Tirer un meilleur parti des partenariats et du réseautage.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le programme, les intervenants et la manifestation en général.

Suivez le forum en direct sur le site web des Nations Unies (www.un.org). 

Cliquez ici pour lire le rapport complet et les recommandations du dernier forum qui s'est tenu à Genève en 2011.

Pour en savoir plus sur les activités du CIO dans le domaine du développement par le sport
Pour en savoir plus sur les activités du CIO dans le domaine de la paix par le sport
Pour en savoir plus sur la commission des relations internationales
Pour en savoir plus sur la Fondation Internationale pour la Trêve Olympique (FITO)
Pour en savoir plus sur l'UNOSDP
Pour en savoir plus sur le CNO des États-Unis (USOC)

À LA UNE