Accueil > Actualités > RIO 2016 > Ouverture de la séance bilan officielle des Jeux de Londres 2012 à Rio

Rio 2016

Options

Ouverture de la séance bilan officielle des Jeux de Londres 2012 à Rio

The IOC’s Official Debriefing Of The London 2012 Games Opens In Rio
©RIO2016

18/11/2012

La séance bilan officielle des Jeux de 2012 à Londres s’est ouverte à Rio de Janeiro, la prochaine ville hôte des Jeux Olympiques d’été. C’est la septième fois que le Comité International Olympique (CIO) organise ce type d’événement. Les organisateurs des Jeux de Londres partageront leurs connaissances et expériences avec leurs homologues des futures éditions des Jeux – Sotchi 2014, Rio 2016, PyeongChang 2018 – ainsi que les villes candidates pour 2020. Cette semaine de réunions a commencé par une rencontre de bienvenue durant laquelle se sont exprimés Nawal El Moutawakel, vice-présidente du CIO et présidente de la commission de coordination des Jeux de 2016 à Rio, Denis Oswald, président de la commission de coordination des Jeux de 2012 à Londres, Gilbert Felli, directeur exécutif du CIO pour les Jeux Olympiques, Sebastian Coe, président du comité d’organisation de Londres 2012 (LOCOG), Carlos Arthur Nuzman, président de Rio 2016, Eduardo Paes, maire de Rio de Janeiro, Luís Fernandes, secrétaire exécutif du ministère des Sports, et Luiz Fernando Pezão, vice-gouverneur de l’État de Rio de Janeiro.

Mme El Moutawakel a expliqué dans quelle mesure l’événement permettra de s’assurer que l’expérience de Londres 2012 profite aux futures villes hôtes : “Nous nous engageons à partager les meilleures pratiques des précédentes villes hôtes afin d’apporter notre aide sous toutes ses formes. La séance bilan est un vaste programme de transfert des connaissances qui veille à ce que le succès des précédentes éditions des Jeux soit reconduit voire renforcé dans les villes hôtes suivantes.”

Carlos Arthur Nuzman a souligné pour sa part l’importance de la séance bilan et du programme de transfert des connaissances du CIO pour les futurs organisateurs des Jeux : “Le processus de transfert des connaissance est continu et transparent, et la séance bilan en est probablement l’exemple le plus convaincant. Je voudrais remercier le CIO d’avoir développé ce concept qui apporte une aide essentielle aux comités d’organisation.” Sebastian Coe a quant à lui mis l’accent sur le rôle du LOCOG durant la séance bilan : "Nous voulons aider Rio et les autres futurs organisateurs des Jeux en leur faisant profiter de l’expérience de Londres. Nous partagerons nos connaissances et apporteront notre soutien dans tous les domaines, notamment en ce qui concerne l’héritage laissé à la jeunesse".

Un échange symbolique de cadeaux a eu lieu durant l’ouverture de la séance bilan, avec notamment la remise par M. Coe de la "pétale" brésilienne de la vasque olympique de Londres 2012 à Rio 2016 et au président du Comité Olympique Brésilien, Carlos Arthur Nuzman. Le lendemain, durant la séance plénière d’ouverture, a eu lieu la transmission symbolique du témoin entre Londres 2012 et Rio 2016, ainsi qu’une discussion avec le médaillé olympique brésilien Leandro Guilheiro, qui a expliqué ce qu’il attendait des Jeux en tant qu’athlète et qui a encouragé les organisateurs se préparer comme le font les athlètes avant une compétition.

Le programme de gestion des connaissances du CIO (OGKM) a été créé durant la préparation des Jeux de 2000 à Sydney. Depuis, il a évolué en une plateforme intégrée de services et de documents qui assiste les organisateurs dans leurs préparatifs, leur permet d'évaluer les progrès accomplis et les succès enregistrés, et aide à façonner l'avenir des Jeux. Parmi les activités proposées par OGKM figurent un programme des observateurs durant les Jeux, des manuels techniques, des séminaires, un extranet, un programme de détachement, un programme d’évaluation des Jeux et, bien entendu, la séance bilan des Jeux.

À LA UNE