Accueil > Actualités > Amsterdam 1928 Actualités > Oda achève son périple par une médaille d’or historique

Amsterdam 1928

Options

Oda achève son périple par une médaille d’or historique

27/05/1928

De nos jours, quand les athlètes actuels se plaignent occasionnellement du manque de possibilités d’entraînement, ils feraient bien de méditer l’expérience du sauteur japonais Mikio Oda.

Originaire d’Hiroshima, Oda demeure dans l’histoire des Jeux Olympiques à Amsterdam en 1928 comme le premier Asiatique - pas seulement Japonais - à remporter une médaille d’or individuelle sur la plus grande scène sportive du monde.

Ce ne fut pas, cependant, avant d’avoir accompli un voyage d’épique facture qui l’amena au stade olympique par une après-midi pluvieuse et battue par les vents.

Sauteur polyvalent en diable, Oda avait néanmoins opté pour le triple saut, épreuve dans laquelle il avait obtenu une sixième place respectable aux Jeux Olympiques de 1924 à Paris.

Une nouvelle fois confronté à la nécessité d’un long déplacement pour se rendre en Europe, il n’avait pu qu’emprunter le train, ce qui l’obligea à de lentes journées de transport à travers la Sibérie. L’absence de tout équipement d’entraînement durant son voyage et le maigre pécule qui l’obligea à se contenter de la nourriture la moins onéreuse – de la soupe généralement – firent qu’il n’était pas au meilleur de sa forme à son arrivée à Amsterdam.

Aux Pays-Bas, cependant, il bénéficia d’installations qui lui permirent de se concentrer sur son entraînement, conscient qu’une excellente performance de sa part était à même d’assurer au continent asiatique sa première médaille d’or individuelle.

S’élançant sur une piste d’herbe accidentée pour retomber dans une aire de saut inégale, les conditions n’étaient pas tout à fait celle d’un saut de classe mondiale. Pas décontenancé pour autant, Oda entama sa quête de succès olympique par un saut de 15,13 m.

Cette performance, qui le surprit car il n’était pas le meilleur au départ, gonfla sa confiance en lui, ce dont il avait le plus besoin pour progresser. Il franchit 15,21 m dans son meilleur saut, et aucun concurrent ne fit mieux. À la cérémonie de remise des médailles, le premier champion olympique asiatique avait déjà quitté Amsterdam pour une compétition prévue à Paris et sa médaille d’or fut reçue en son nom par un de ses compatriotes.

Trente-six ans plus tard, lors des Jeux Olympiques à Tokyo, le principal drapeau du stade olympique mesurait 15,21 m en l’honneur du saut d’Oda qui valut au Japon et, à l’Asie tout entière, leur première médaille d’or.

Découvrez les photos d'Amsterdam 1928

  • La Céleste de 1928

    L’équipe de football alignée victorieusement par l’Uruguay aux JO de 1928. Andrés Mazali est debout, troisième depuis la droite

    ©CIO

  • Médaille de vainqueur Amsterdam 1928

    Le revers de la médaille est occupé par un athlète porté en triomphe après une victoire. Ce motif sera employé sur le revers des médailles olympiques en lien avec des Jeux d’été jusqu’en 1968, date à laquelle un revers différent a été élaboré en vue des JO de Munich 1972

    ©CIO

  • AAANX093

    Amsterdam 1928-Des concurrents italiens (ITA) sur la bateau arrivant à Amsterdam.

  • XAAQA003

    Amsterdam 1928-WIDE Edvin (SWE) 3e au 5000 m et 10000 m.

  • XAAQA007

    Amsterdam 1928-Hockey sur gazon-Le comte Henri DE BAILLET-LATOUR, Pdt CIO, félicite l'équipe belge (BEL) 4e.

  • XAAQA001

    Amsterdam 1928-1500m-En 8e position, MARTIN Paul (SUI)6e.

À LA UNE