Seoul 1988

Options

Mark Todd

24/09/1988

Charisma, le cheval du Néo-Zélandais Mark Todd était jugé trop petit et trop âgé pour lui permettre de défendre son titre dans le concours complet des Jeux de 1988. Qu’ils soient présents pour réitérer l’or obtenu à Los Angeles quatre ans auparavant n’était pas déjà en soi un mince miracle.

Éleveur laitier de profession, Todd avait dû vendre une partie de son troupeau pour se financer quand il se lança dans le concours complet. Il aurait préféré être jockey mais son mètre quatre-vingt-dix  lui avait fait opter pour cette carrière. Aux Jeux en 1984, il avait gagné une médaille d’or épique devant l’Américaine Karen Strives laquelle avec sa monture avait été à un doigt du sans faute dans la décisive épreuve de saut.

Quatre ans plus tard, il tenait absolument à répéter son exploit mais un conflit avec le propriétaire du cheval menaçait de déjouer son ambition. Cette divergence de vue fut résolue à temps pour les Jeux. Nombreux néanmoins étaient les observateurs qui estimaient qu’à 16 ans, Charisma, ou Podge comme Todd le surnommait affectueusement, avait passé son meilleur et qu’il était hautement improbable qu’il remporte l’or contre les fringants contingents britannique et d’Allemagne de l’Ouest.

Rapidement, il prit la tête du concours grâce à un enchaînement sans faille en dressage dans le parc équestre de Séoul. Un autre sans faute dans le cross sous un ciel immaculé le maintint en position et il ne lui manquait plus qu’un excellent concours de saut pour décrocher la distinction et renouer avec l’or une deuxième fois, répétant ainsi l’exploit dans cette épreuve du Néerlandais Charles Pahud de Mortanges sur Marcroix réalisé en 1932 à Los Angeles. Todd ne fit tomber qu’une seule barre et contre toute attente conserva son titre devant les Britanniques Ian Stark et Ginny Leng, respectivement  médaille d’argent et de bronze.

Sa tentative d’obtenir une troisième médaille d’or  n’eut pas le même succès en 1992 à Barcelone, son cheval ayant été blessé il ne put participer. De même à Atlanta, il dut se retirer sur une blessure équine quatre jours avant les Jeux de 1996 où fut acceptée l’inscription tardive de son coéquipier Blythe Tait qui sur Ready Teddy en profita pleinement pour gagner une nouvelle médaille d’or pour la Nouvelle-Zélande.

Todd quitta la compétition après avoir obtenu le bronze sur Eye Spy II à Sydney 2000, mais fit un retour inattendu à Beijing huit ans plus tard où il termina 17e sur Gandalf.

En Angleterre, où il réside désormais, Todd est devenu synonyme de succès à la Rencontre hippique de Badminton, un concours qu’il remporta une première fois en 1980. Il y a décroché sa quatrième  victoire en 2011 et peu nombreux sont ceux qui estiment qu’il ne relèvera pas un autre défi olympique à Londres en 2012.

À LA UNE