Accueil > Actualités > Le sport pour la paix > Marcher pour la Trêve olympique

Le sport pour la paix

Options

Marcher pour la Trêve olympique

Walking for the Olympic Truce
©CIO/Bertrand Rey

16/11/2011

Si vous pouviez faire une chose pour témoigner votre soutien à la Trêve olympique, quelle serait-elle ? Un homme, Lord Michael Bates, rallie Olympie (Grèce) à Londres en marchant – soit un voyage de plus de 4 820 km. À travers son initiative de marche en faveur de la Trêve, Lord Bates espère encourager d'autres personnes à afficher leur soutien à la résolution sur la Trêve olympique pour les Jeux Olympiques de 2012 à Londres.

Lord Bates était à Lausanne mardi et a rencontré le président du CIO, Jacques Rogge, afin de discuter avec lui de son périple.

Que pourriez-vous faire ?

Ainsi que l'a déclaré Lord Bates : "Il ne fait pour moi aucun doute que les personnes prennent le concept de Trêve olympique très au sérieux lorsque vous êtes en mesure de leur dire : 'Regardez ce que je fais pour la Trêve. Je marche plus de 4 820 km pendant plus d'un an et je ne suis pas un athlète ni même la personne qui a la meilleure condition physique'. C'est à travers ce petit geste que je peux me permettre de demander : et vous, que pourriez-vous faire ?"

Même s'il a déjà parcouru plus de 3 215 km et a récemment été hospitalisé après avoir fait une mauvaise chute, Lord Bates reste plutôt optimiste quant à sa condition physique. Il a par ailleurs confié à cet égard : "Je me sentais très bien jusqu'à ce que je franchisse les Alpes et glisse dans un ravin. Résultat : une fracture du bras et une épaule déboîtée. C'est un peu plus difficile maintenant, mais tout le monde me dit que c'est tout en descente entre la Suisse et Londres !"  

Un bel exemple

S'exprimant à propos du périple de Lord Bates, le président Rogge a déclaré : "La Trêve olympique est le prolongement des valeurs olympiques. À travers son initiative, Lord Bates donne un bel exemple de ce que signifie vivre selon les valeurs olympiques au quotidien. Nous lui souhaitons bonne continuation pour le reste de son périple et tenons d'ores et déjà à le féliciter pour le chemin parcouru."  

Résolution sur la Trêve olympique pour les Jeux de 2012 à Londres

La résolution sur la Trêve olympique pour les Jeux de 2012 à Londres, intitulée "Pour l'édification d'un monde meilleur grâce au sport et à l'idéal olympique" invite les pays du monde à apporter leur soutien aux efforts déployés par le Comité International Olympique pour promouvoir la paix et la compréhension humaine par le sport et l'idéal olympique. L'Assemblée générale des Nations Unies approuve une résolution similaire avant chaque édition des Jeux Olympiques depuis 1993. La dernière résolution en date a été présentée par Sebastian Coe, président du comité d'organisation des Jeux Olympiques de 2012 à Londres (LOCOG), au nom du Royaume-Uni, et a été coparrainée par les 193 États membres de l'ONU. La Trêve olympique de l'ère moderne s'inspire d'accords similaires qui permettaient aux concurrents et aux spectateurs de l'époque de se rendre aux Jeux Olympiques de l'Antiquité en Grèce en toute sécurité.  

LONDRES 2012

Londres a été élue ville hôte des Jeux de la XXXe Olympiade le 6 juillet 2005 lors de la 117e Session du CIO à Singapour. La ville l'a finalement emporté au quatrième tour de scrutin, avec 54 voix sur 104. Londres a dû toutefois participer à une rude compétition face à Paris, New York, Moscou et Madrid dans sa course à l'obtention des Jeux. Vingt-six sports seront inscrits au programme de ces Jeux Olympiques, auxquels participeront quelque 10 500 athlètes.

À LA UNE