Accueil > Actualités > Le développement par le sport > Le sport pour encourager la réalisation des OMD

Le développement par le sport

Options

Le sport pour encourager la réalisation des OMD

Sport officially recognised to boost MDGs
©UN

23/09/2010

Réunis à New York du 20 au 22 septembre 2010 lors du Sommet sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), les dirigeants mondiaux ont reconnu que le sport était un important vecteur d'éducation, de développement et de paix.

Le rôle du sport pour "favoriser la coopération, la solidarité, la tolérance, la compréhension, l'intégration sociale et la santé aux niveaux local, national et international" est mentionné dans le projet de document final de cette réunion plénière de haut niveau des Nations Unies, qui avait pour but d'évaluer et d'intensifier les efforts déployés pour la réalisation des huit objectifs d'ici à 2015. 

Il reste beaucoup à faire

Nawal El Moutawakel, championne olympique et membre de la commission exécutive du CIO, s'est exprimée devant l'Assemblée générale des Nations Unies au nom du CIO : "Nous sommes maintenant à cinq ans de l'échéance fixée par les Nations Unies pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. Le délai est court, la liste des besoins est longue. Je suis ici aujourd'hui parce que le CIO partage avec vous ce sentiment d'urgence." Et d'ajouter : "Le Mouvement olympique – à savoir le CIO, les Fédérations Internationales et nationales de sport et les 205 Comités Nationaux Olympiques – utilise le pouvoir du sport pour promouvoir les OMD auprès des pays du monde entier et coopère à cette fin avec tous les secteurs de la société, des autorités gouvernementales aux agences, fonds et programmes onusiens, en passant par les ONG, le milieu des affaires et la société civile dans son ensemble. Nous faisons de notre mieux, mais nous sommes parfaitement conscients qu'il reste beaucoup à faire. Nous pouvons et devons tous faire plus. C'est un appel clair à l'action lancé aux organisations de sport ainsi qu'aux millions de sportives et de sportifs du monde entier et à leurs fans." 

Texte complet du discours ici.

Lors d'une table ronde organisée en marge du Sommet et consacrée au rôle du sport en tant qu'outil au service du développement, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a déclaré : "Le sport est une composante à part entière de bon nombre de nos programmes. Certains des plus grands athlètes du monde aident l'ONU à sensibiliser le public aux questions importantes que sont la faim, le VIH/SIDA, l'égalité des sexes, l'éducation et la protection de l'environnement. Ici, au Sommet sur les objectifs du Millénaire pour le développement, nous entendrons beaucoup parler de la nécessité de renforcer les partenariats pour faire des objectifs une réalité. Le sport illustre cet esprit : travail d'équipe… fair-play… coopération pour atteindre un objectif commun". Lors de cette même réunion, Wilfried Lemke, conseiller spécial du secrétaire général pour le sport au service du développement et de la paix, a pour sa part indiqué : "Nous devons mobiliser davantage les gouvernements et examiner la façon d'intégrer le sport dans les plans et stratégies de développement."  

À propos des activités du CIO en relation avec le sport et le développement

En tant que chef de file du Mouvement olympique, le CIO s’efforce d’agir comme catalyseur de collaboration dans le but ultime de contribuer par le sport à rendre le monde pacifique et meilleur. Utilisant le sport comme un instrument, le CIO et ses partenaires lancent diverses initiatives à travers le monde dans des domaines tels que l'aide humanitaire, la paix, l'éducation, la parité hommes/femmes, l'environnement et la lutte contre le VIH/SIDA, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies.

La décision prise l’an dernier par l’ONU d’accorder le statut d’observateur au CIO rend hommage à tous ces efforts et traduit les liens solides unissant les deux organisations qui partagent la même philosophie et les mêmes valeurs. 

À propos des objectifs du Millénaire pour le développement de l’ONU

Les huit objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) – qui vont de la réduction de moitié de l’extrême pauvreté à l’endiguement de l’expansion du VIH/SIDA en passant par la garantie d’une éducation primaire pour tous d’ici à 2015 – forment un plan approuvé par tous les pays du monde et toutes les grandes institutions de développement. Ils ont permis de déployer des efforts sans précédent pour satisfaire les besoins des habitants les plus pauvres de la planète.

À LA UNE