Accueil > Actualités > JOJ Actualités > Le souvenir de Derek Redmond envahit les esprits

JOJ Actualités

Options

Le souvenir de Derek Redmond envahit les esprits

20/08/2010

L'esprit olympique était présent – et bien présent – sur la piste d'athlétisme des premiers JOJ à Singapour lorsque le coureur de haies américain Gregory Coleman a fait preuve d'un courage et d'une détermination héroïques en franchissant, en boitant, la ligne d'arrivée dans sa série du 400m haies après avoir été victime d'un claquage au beau milieu de la course.

Tandis que la foule se levait pour saluer sa bravoure, le souvenir de Derek Redmond revenait dans les mémoires. Aux Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone, c'est avec l'aide de son père que l'athlète britannique franchissait lui aussi en boitant la ligne d'arrivée de la demi-finale du 400m haies, victime d'une blessure similaire.

Gregory, qui visait une médaille à Singapour, s'est écroulé après 200m de course. Or, malgré la douleur qu'il ressentait manifestement, il a réussi à se lever et a tenté de franchir quelques haies supplémentaires avant de se diriger tant bien que mal vers la ligne d'arrivée sous un tonnerre d'applaudissements.

"Cela m'a plus touché que la victoire", a-t-il déclaré après la course. "Il fallait que je donne le meilleur de moi-même. J'avais mal [à chaque fois que je franchissais une haie]; ça devenait de plus en plus difficile."

Le jeune Texan de 17 ans, qui doit maintenant se contenter de suivre la compétition depuis les tribunes, compte sur le soutien de ses coéquipiers.

"C'est plus important qu'une médaille d'or", a-t-il dit. "Je préfère être avec mes coéquipiers, car ils m'aideront à garder le moral."

À LA UNE