Accueil > Actualités > Femme et sport > Le pouvoir des filles aux JOJ !

Femme et sport

Options

Le pouvoir des filles aux JOJ !

Girl Power at the YOG!
©XINHUA/SYOGOC-Pool/Song Zhenping

26/08/2010

Avec quelque 46 pour cent de femmes et de jeunes filles sur les 3 600 athlètes présents aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse, Singapour 2010 devrait atteindre un taux de participation féminine record dans une épreuve olympique. Ces Jeux ont également été marqués par l’introduction d’épreuves mixtes, avec non seulement des équipes composées d’hommes et de femmes, mais aussi des équipes composées d’athlètes de différentes nationalités concourant ensemble dans divers sports.

Le succès des épreuves mixtes

"C’était une expérience absolument formidable que de prendre part au relais mixte du super sprint aux JOJ”, a déclaré la triathlète japonaise Yuko Sato, qui a d’abord remporté la première compétition des JOJ en s’imposant dans l’épreuve féminine individuelle, puis s’est classée huitième avec son équipe “Asia 1". Yuko Sato a ajouté : “Ce n’est pas le genre de course où l’on ne pense qu’à soi; j’ai pensé à quelque chose de plus important : l’esprit d’équipe. Un pour tous et tous pour un ! Bien sûr, j’étais sous pression pour répondre aux attentes de mon équipe, mais c’est aussi quelque chose qu’il faut savoir surmonter pour passer au niveau supérieur en tant qu’athlète."

Des femmes jouent le rôle de modèles pour inspirer les jeunes athlètes

Après les compétitions et durant leur temps libre, les jeunes athlètes ont participé au programme culturel et éducatif qui proposait plus de 50 activités ludiques, interactives et éducatives pour les encourager à apprendre et partager ainsi qu’à nouer des amitiés avec leurs pairs. Par exemple, durant les “discussions avec les champions”, les participants ont écouté des athlètes de haut niveau, parmi lesquels de nombreuses femmes jouant le rôle de modèles, parler de leurs expériences personnelles. L’un de ces modèles était Barbara Kendall, championne olympique et mère de deux enfants. “J’ai eu beaucoup de jeunes filles athlètes qui sont venues me voir toute excitées d’apprendre que j’ai participé à cinq éditions des Jeux Olympiques et surtout qu’il est possible de fonder une famille tout en faisant de la compétition”, a-t-elle indiqué. Et d’ajouter : “Je leur ai dit que si elles veulent vraiment réussir, ça ne dépend que d’elles. Tout est question de connaissance, de confiance et de succès. Elles doivent apprendre autant que possible et tout faire à 100%, avec passion. Par ailleurs, trouver un équilibre entre sport, éducation et famille est essentiel pour durer dans le sport. C’est la raison pour laquelle j’ai concouru si longtemps et c’est ce qui a rendu ma vie heureuse.”

Des offres personnalisées pour les jeunes filles concourant aux JOJ

“Nous voulons offrir aux athlètes les outils dont ils ont besoin pour être maîtres de leur avenir” avait déclaré le président du CIO, Jacques Rogge, peu avant l’ouverture des Jeux Olympiques de la Jeunesse à propos de l’objectif du programme culturel et éducatif. Des offres personnalisées ont été faites aux jeunes filles et femmes participant aux JOJ, avec notamment des conseils concernant l’image d’un corps sain, l’alimentation et la planification de carrière.

À LA UNE