Accueil > Actualités > Innsbruck 2012 > Le PCE aide les jeunes athlètes à s’informer sur les grandes questions d’actualité

Innsbruck 2012

Options

Le PCE aide les jeunes athlètes à s’informer sur les grandes questions d’actualité

20/01/2012

Pendant que les jeunes athlètes aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d’hiver s’affrontent pour décrocher des médailles olympiques très prisées, ils se familiarisent également avec l’Olympisme, le fair-play et d’autres questions qui vont bien au-delà du sport, comme le développement durable, les droits des enfants, les premiers secours et l’assistance humanitaire.

Dans le cadre du programme culturel et éducatif (PCE) à Innsbruck, des organisations internationales telles que la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), l’Académie Internationale Olympique (AIO), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le Comité International pour le Fair-Play (CIFP) sensibilisent les athlètes à ces questions importantes.

Grâce aux stands interactifs mis en place dans le Centre des congrès d’Innsbruck, les athlètes ont la possibilité de découvrir ces thèmes d’une manière amusante et imaginative – avec écrans tactiles, jeux et ateliers – et d’apprendre comment ils peuvent contribuer à résoudre ces problèmes. Les stands s’avèrent déjà très populaires durant ces Jeux.

“Les athlètes sont certes très occupés car ils sont concentrés sur leurs compétitions, mais ils sont également très intéressés par ce que nous essayons de leur inculquer”, explique Flavia Pugliese de la FICR. “Ils posent des questions et participent à nos activités.”

“La participation est très bonne, bien meilleure que ce que nous espérions”, se réjouit Stella Tachtara de l’AIO. “Nous recevons la visite d’enfants d’Innsbruck, d’athlètes, de parents et d’entraîneurs. Notre stand est très fréquenté.”

Le Dr Jenő Kamuti, président du CIFP, est lui aussi satisfait de la participation des athlètes et est fermement convaincu du succès du PCE.

“Il est important d’éduquer ces jeunes athlètes car ils peuvent mettre à profit ce qu’ils apprennent ici non seulement dans le sport, mais aussi dans la vie”, indique-t-il. “Cela peut donc aider la société en général. Le sport peut être un bon exemple pour tous.”

En utilisant le sport comme un outil pour sensibiliser les jeunes athlètes à ces questions importantes, nous espérons qu’ils transmettront à leur tour ce qu’ils ont appris à leurs communautés.

“Ces athlètes sont comme des modèles pour leurs pairs”, explique Alexander Schwentner de l’UNICEF Autriche. “En étant formés ici, ils peuvent devenir des acteurs du changement et, une fois de retour dans leurs pays, partager leurs connaissances avec d’autres jeunes.”

Innsbruck 2012 Photos

À LA UNE