Accueil > Actualités > Héritage > Le Parc olympique va continuer à transformer l’Est de Londres

Héritage olympique

Options

Le Parc olympique va continuer à transformer l’Est de Londres

Olympic Park will continue to transform East London
©Getty

07/08/2012

Un plan de développement très étudié du Parc olympique et de ses installations après les Jeux Paralympiques garantit un legs sportif durable pour l’est de la capitale britannique.

Un projet de construction de £300 millions, géré par la London Legacy Development Corporation (LLDC), va permettre la transformation du site en Parc olympique Reine Elizabeth et son ouverture est prévue le 27 juillet 2013.

La LLDC, organisme créé en 2009, a prévu un plan de développement pour le Parc olympique après la cérémonie de clôture qui comprend le démontage des installations temporaires, l’adaptation des sites permanents à un usage quotidien, la construction de nouveaux ponts, de voies de circulation et de la première tranche de la partie urbaine, ceci en vue de parfaire la régénération de Stratford, quartier de l’est londonien, déjà entamée.

L’avenir de six des huit équipements permanents situés dans le Parc a déjà été garanti par la nomination d’opérateurs et les stades seront modifiés pour leur permettre de répondre aux besoins du grand public des alentours, tout en continuant d’accueillir des manifestations de haut niveau sportif.

En 2030, jusqu’à 8 000 emplois permanents auront été créés, plus 2 500 emplois temporaires liés à la construction, avec des offres de formations et d’apprentissage qui s’adresseront à la population locale.

La superficie d’espace vert est un autre des legs dont le Parc olympique est à l’origine. En effet celui-ci laissera plus de 35 kilomètres de chemins, pistes cyclables et autres voies d’eau et plus de 100 hectares d’espaces ouverts. On estime à plus de neuf millions de personnes la fréquentation annuelle du Parc Reine Elizabeth en 2016.

À LA UNE