Accueil > Actualités > Sport et Environnement > Le CIO évalue les mesures prises en matière de développement durable à la lumière de Rio+20

Sport et Environnement

Options

Le CIO évalue les mesures prises en matière de développement durable à la lumière de Rio+20

IOC assesses
©Rio 2016

20/06/2012

Des dirigeants mondiaux ainsi que des milliers de représentants de gouvernements, du secteur privé, d’ONG et d’autres groupes se réunissent à Rio du 20 au 22 juin pour examiner comment réduire la pauvreté, promouvoir la justice sociale et assurer la protection de l’environnement sur une planète toujours plus peuplée. La Conférence des Nations Unies sur le développement durable, souvent abrégée Rio+20, comptera également sur la présence d’une délégation du CIO, et ce pour de bonnes raisons : le CIO et le Mouvement olympique contribuent activement à un avenir durable pour tous et, en reconnaissance de son travail, le CIO a même obtenu le statut d’observateur permanent auprès des Nations Unies en 2009.

Nouvelle publication

Rio+20 est une bonne occasion pour le CIO d’évaluer comment le sport, un mouvement social qui compte des millions de membres de par le monde, est un catalyseur du changement et du développement durable. La nouvelle publication du CIO intitulée “Durabilité par le sport: les moyens de mise en œuvre de l'Agenda 21 du Mouvement olympique” contient un résumé des progrès accomplis ces vingt dernières années dans le domaine du développement durable, notamment la protection de l’environnement, l’éducation et le développement socioéconomique. Elle examine comment les considérations liées au développement durable font de plus en plus partie intégrante de la préparation des Jeux Olympiques, donne un aperçu des initiatives prises par les parties prenantes et se penche sur les modèles de partenariat, notamment avec les agences onusiennes.

Mais cette nouvelle publication se tourne aussi vers l’avenir, afin de déterminer les mesures à prendre pour impliquer les générations futures – la jeunesse d’aujourd’hui – dans ce processus visant une plus grande durabilité.

Cliquez ici pour lire la version intégrale de la publication “Durabilité par le sport: les moyens de mise en œuvre de l'Agenda 21 du Mouvement olympique

Les Jeux Olympiques et le développement durable

Les Jeux Olympiques peuvent être un atout majeur pour les villes et les communautés qui souhaitent entretenir et restaurer des terrains, des sols, des forêts, préserver l’eau douce, la faune sauvage et la flore, et prévenir ainsi la disparition de la biodiversité et des écosystèmes.

Le moment et le lieu choisis pour Rio+20 sont très importants pour le CIO, avec les Jeux à Londres qui se tiendront quelques semaines seulement après la conférence et leurs efforts importants en matière de développement durable, les 20 ans des Jeux de Barcelone en 1992 qui ont créé un précédent en montrant comment les Jeux pouvaient changer la face d’une ville pour le bien de ses habitants, et les plans en matière de développement durable pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio.

Londres 2012 a la fibre du développement durable

Le développement durable est une préoccupation essentielle pour le comité d’organisation des Jeux Olympiques de 2012 à Londres (LOCOG) depuis que la capitale britannique a lancé sa candidature à l’organisation des Jeux. Les Jeux s’ouvriront dans quelques semaines. Le LOCOG compte quelques réalisations majeures à son actif comme le Parc olympique, le plus vaste des parcs urbains européens créés depuis 150 ans, et le Stade olympique, le plus durable de tous les stades olympiques jamais construits, réalisé qui plus est dans le respect des délais, du budget et des normes de durabilité élevées.

Les Jeux Olympiques à Londres seront, par ailleurs, les premiers à mesurer leur empreinte carbone sur la durée intégrale du projet, et ils seront également les premiers à s’engager en faveur de l’objectif zéro déchet enfoui grâce à la "Vision stratégique de Jeux à zéro déchet". En 2011, le LOCOG est aussi devenu le premier comité d’organisation des Jeux à être certifié par un organe indépendant à la norme britannique 8901, laquelle récompense le système de gestion durable d’un événement, et a contribué à l’élaboration de la norme ISO 20121 – la norme internationale sur la durabilité en termes de gestion de manifestations, norme qui remplacera la BS 8901 et qui fera partie d’un héritage mondial potentiellement très influent.

En savoir plus sur la durabilité par le sport: www.olympic.org/sustainability 

Et regardez ici un clip montrant comment les jeunes de Londres aident à assainir l’environnement avant les Jeux:

À LA UNE