Accueil > Actualités > Héritage > L’héritage de Londres 2012 durera des années

Héritage olympique

Options

L’héritage de Londres 2012 durera des années

London 2012 venue legacy ensured for years to come
©Getty

10/08/2012

Durant toute la planification et les préparatifs de Londres 2012, le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques à Londres (LOCOG) s’en est tenu à sa vision du futur.

Les sites des Jeux ont prouvé que même pour des travaux aussi importants, il était possible de respecter des normes de haut niveau dans des domaines tels que la durabilité, l’égalité, l’inclusion, le commerce, les emplois, les formations. Le résultat en sera un legs durable pour les métiers du bâtiment, dont les nouvelles normes sont devenues autant de références pour l’avenir.

Pour Londres 2012, la construction d’installations permanentes n’a été approuvée que si leur usage potentiel à long terme était démontré. Parmi les sites qui sont là pour durer, le centre d’eaux vives de la vallée de la Lee demeurera ouvert pour le canoë grand public et de haut niveau, quant au vélodrome du Parc olympique, il est prévu d’en reconfigurer la piste et d’ajouter un parcours de VTT et un circuit de cyclisme sur route.

Là où c’était possible le LOCOG a incorporé les équipements existants et les sites dans ses plans d’organisation des Jeux à Londres en les rénovant. Ainsi le champ de course d’aviron d’Eton Dorney qui était déjà utilisé par le public local et pour les compétitions internationales n’a exigé que des aménagements mineurs pour convenir aux épreuves olympiques.

De même, Weymouth et Portland accueillaient déjà des régates de classe mondiale, en revanche les aménagements pour les Jeux laisseront des installations de pointe pour l’entraînement et la compétition de haut niveau ainsi que pour un usage public. Un programme qui permet aux jeunes de la région de découvrir la voile existe déjà.

D’autres installations temporaires ont été mises en place dans des lieux emblématiques de la capitale britannique comme pour le volleyball de plage sur Horse Guards Parade ou le site des épreuves équestres dans le parc de Greenwich. Après les Jeux ces équipements seront entièrement démontés, mais l’exposition mondiale durant les compétitions olympiques des monuments les plus célèbres du patrimoine londonien ne manquera pas de produire un élan touristique dont profitera la capitale durant les années à venir.

À LA UNE