Accueil > Actualités > Le sport pour la paix > L’Assemblée générale des Nations Unies approuve la résolution sur la Trêve olympique pour les Jeux à Londres

Le sport pour la paix

Options

L’Assemblée générale des Nations Unies approuve la résolution sur la Trêve olympique pour les Jeux à Londres

UN General Assembly approves Olympic Truce for London GamesUN General Assembly approves Olympic Truce for London Games

17/10/2011

Préservant une tradition ancrée dans la Grèce antique, l’Assemblée générale de l’ONU a appelé aujourd’hui les pays du monde entier à observer la Trêve olympique pour les Jeux de 2012 à Londres.

La résolution des Nations Unies sur la Trêve, intitulée “Pour l'édification d'un monde meilleur grâce au sport et à l’idéal olympique”, invite également les États membres à soutenir le Comité International Olympique "dans ses efforts de promotion de paix et de compréhension entre les peuples par le biais du sport.” L’Assemblée générale approuve une résolution similaire avant chaque édition des Jeux depuis 1993.

La Trêve olympique moderne s’inspire d’accords analogues qui permettaient aux concurrents et spectateurs de se rendre en toute sécurité en Grèce pour assister aux Jeux Olympiques de l’Antiquité.

“La Trêve olympique est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour l’humanité”, a déclaré avant le vote à l’Assemblée générale Mario Pescante, le représentant permanent du CIO auprès des Nations Unies, paraphrasant les premiers mots prononcés sur la Lune.

M. Pescante a également cité plusieurs exemples illustrant la capacité du sport à apaiser les conflits, comme la “diplomatie du ping pong” entre les États-Unis et la Chine dans les années 1970 et le défilé d’athlètes olympiques de la de la République populaire démocratique de Corée et de la République de Corée ensemble lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de 2000 à Sydney.

“Il ne s’agit pas de rhétorique. Il s’agit de chroniques de ce que nous avons vu durant cet événement que sont les Jeux Olympiques, un événement mondial comme aucun autre en ces temps de mondialisation”, a-t-il ajouté.

Sebastian Coe, président du comité d’organisation des Jeux à Londres (LOCOG), a officiellement présenté la résolution à l’Assemblée générale au nom du Royaume-Uni. Le LOCOG et le Royaume-Uni ont fait leur le concept de la Trêve et l’utilisent comme un outil d’apprentissage. Le programme de la Trêve olympique pour les Jeux de 2012 à Londres donne à chaque école et faculté du Royaume-Uni les moyens de promouvoir les objectifs de paix et de tolérance qui sous-tendent la résolution sur la Trêve.

M. Coe a indiqué que le solide appui international à la Trêve reflète également le soutien en faveur des valeurs intemporelles symbolisées par la Trêve et le Mouvement olympique, et témoigne de la pertinence des valeurs olympiques, comme le respect et l’amitié, en cette période marquée par des enjeux mondiaux.

La résolution des Nations Unies a également réaffirmé la décision de l’Assemblée générale d’accorder au CIO le statut d’observateur permanent auprès des Nations Unies. Elle a aussi pris note du succès des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapour l’année dernière et a exprimé son soutien aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver qui se tiendront à Innsbruck en janvier prochain.

Les 193 Etats membres de l’ONU ont coparrainé la résolution.

Par ailleurs, le Centre International pour la Trêve Olympique a annoncé aujourd’hui le lancement de son nouveau site web et forum, www.olympictruce.org, avec son mot d’ordre “Imagine Peace” (Imaginer la paix), en prélude aux Jeux de 2012 à Londres. Le Centre est responsable de la mise en œuvre des projets relatifs à la promotion mondiale d’une culture de la paix par le sport et l’idéal olympique.

Texte intégral de la résolution

En savoir plus sur la Trêve olympique

 

Lire le communiqué de presse de Londres 2012

À LA UNE