Accueil > Actualités > Médias CIO > Il y a un an PyeongChang devenait ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver de 2018

Actualités Olympiques

Options

Il y a un an PyeongChang devenait ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver de 2018

PyeongChang holds meeting one year on from election

06/07/2012

Un an après l’annonce que l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018 lui était confiée, le comité d’organisation de PyeongChang (POCOG) a présenté l’état de ses préparatifs.

« Depuis que nous avons remporté les Jeux d’hiver pour la Corée l’an dernier, nous avons posé les fondations et produit une feuille de route pour la préparation de Jeux réussis, dans le respect de notre objectif qui est de transformer la province de Gangwon en un centre de sports d’hiver pour l’Asie orientale a déclaré Jin Sun Kim, président du POCOG.

Le POCOG a donné des informations précises le plan des sites qui a été amélioré en vue de favoriser leur regroupement, ce qui bénéficiera au caractère festif des Jeux.

« Le comité d’organisation de PyeongChang a été institué l’an dernier et une loi spéciale a été votée pour soutenir les chantiers, les travaux de la ligne ferroviaire à grande vitesse Wonju-PyeongChang-Gangneung ont été lancés, de même que la conception des sites de compétition, » a ajouté le président Kim.

Après son élection il y a un an, et après avoir consulté le Comité International Olympique (CIO) et les Fédérations Internationales (FI), le POCOG a décidé de procéder à quelques modifications du plan directeur des sites pour une meilleure expérience des Jeux.

« Les ajustements sont inévitables pour offrir un concept centré sur les athlètes et les Jeux comme promis lors de notre candidature, » a précisé le président.

L’un des principaux changements porte sur le lieu de la cérémonie d’ouverture et de clôture. Il avait été décidé que ce serait le tremplin de saut de la station de ski d’Alpensia, désormais il est proposé 2 km plus loin, à Hoenggae, sur un terrain de 8 hectares agencé pour l’occasion en espace de fête à même d’accueillir 50 000 spectateurs assis, avec une plaza des médailles, un centre d’exposition ainsi que des marchés d’alimentation traditionnelle et autres attractions qui devraient être populaires auprès des athlètes et des touristes.
 
Le POCOG a aussi lancé son site web grâce auquel il communiquera à l’avenir l’évolution de ses préparatifs. Pour accéder au site visitez : http://www.pyeongchang2018.org.


Les meilleures photos de Sotchi 2014

À LA UNE