Accueil > Actualités > Le développement par le sport > Encourager les jeunes talents au centre olympique de développement pour la jeunesse en Zambie

Le développement par le sport

Options

Encourager les jeunes talents au centre olympique de développement pour la jeunesse en Zambie

Nurturing young talent at the Olympic Youth Development Centre in Zambia
©jeanmandela

20/12/2012

Le centre olympique de développement pour la jeunesse à Lusaka, Zambie, a encore eu un impact sur la vie de nombreux jeunes ce mois-ci lorsqu’il a organisé les épreuves de natation, de judo et d’athlétisme des Jeux de la Zone VI pour les moins de 20 ans, auxquels participent quelque 2 000 athlètes de 12 pays.

Ouvert en 2010, ce centre sportif ultramoderne est le premier d'une série d'installations sportives polyvalentes qui doivent être construites dans d'autres pays en développement dans le cadre du programme du Comité International Olympique "Sport pour l’espoir". La construction du deuxième centre olympique de développement pour la jeunesse a débuté récemment à Port-au-Prince, Haïti. Le but de ce programme est d'offrir aux jeunes et aux communautés de pays en développement l'occasion de pratiquer un sport et de se familiariser avec les valeurs de l'Olympisme.

Créés par le Conseil supérieur du sport en Afrique (CSSA), les Jeux régionaux de la jeunesse, qui se tiennent tous les deux ans, avaient été organisés pour la première fois au Mozambique en 2004 dans le but de promouvoir l’intégration régionale, le fair-play, le respect mutuel et d’autres valeurs olympiques. Les éditions suivantes ont eu lieu en Namibie en 2006, en Afrique du Sud en 2008 et au Swaziland en 2010.

Le public enthousiaste a vu l’Afrique du Sud s’imposer dans la piscine du centre de Lusaka, remportant les 32 médailles d’or à prendre durant cette compétition. Le pays a décroché en tout 57 médailles en natation, suivi de la Namibie avec 22 médailles et du Zimbabwe avec 10 médailles.

L’Afrique du Sud a aussi dominé sur les tatamis, remportant neuf médailles d’or, six d’argent et deux de bronze. Mais ce sont trois judokas locaux qui ont enflammé les supporters zambiens. Ces athlètes, qui ont appris ce sport au centre il y a seulement deux ans, ont tous décroché l’or, et deux autres ont également obtenu une médaille de bronze.

La contribution du centre olympique de développement pour la jeunesse sur les athlètes locaux était également visible en athlétisme, six médailles ayant été remportées par des athlètes qui s’entraînent dans ce complexe.

Concurrents, spectateurs et organisateurs ont tous dit être impressionnés par le centre de Lusaka, qui comprend, outre la piscine olympique et la piste d'athlétisme, des terrains de football et de hockey en gazon synthétique, des courts de tennis, un ring de boxe ainsi que des salles polyvalentes pouvant accueillir des sports tels que le basketball, le handball, l'haltérophilie, le volleyball et la gymnastique.

Le centre propose également divers programmes éducatifs, services de santé et activités communautaires destinés à améliorer la qualité de vie de chacun dans un pays ravagé par le VIH, la pauvreté, la criminalité et le chômage.

Depuis son ouverture, le centre olympique de développement pour la jeunesse a accueilli des milliers d’athlètes de Zambie et des pays voisins. Le CIO se félicite d’apprendre que de nombreux parents visitant les installations continuent d’inscrire leurs enfants aux divers programmes sportifs proposés.

À LA UNE