Accueil > Actualités > Tokyo 1964 > Egon Franke

Tokyo 1964

Options

Egon Franke

Egon Franke

14/10/1964

Escrime

L’histoire de l’épreuve du fleuret hommes laissait à penser que le vainqueur serait français ou italien, voire éventuellement hongrois ou soviétique. Mais rares étaient les personnes qui prédisaient voir le drapeau polonais se hisser en l’honneur du médaillé d’or.

Or, c’est exactement ce qui arriva grâce à une des victoires surprises de ces Jeux remportée par Egon Franke. Ce dernier était rompu à l’art de faire juste ce qu’il fallait pour passer en remportant quatre des cinq manches de la compétition puis trois des cinq manches des quarts de finale. Du début à la fin, il donna l’impression d’être une personne gaie et à l’aspect plutôt avenant, et le public de Tokyo prit fait et cause pour lui. En demi-finale, il imposa sa loi au Britannique Henry Hoskyns sur le score de 10-4 avant de prendre le meilleur (10-9), lors d’un autre match à suspense, sur le vétéran américain Albie Axelrod, médaillé de bronze quatre ans plus tôt.

Arrivé dans la compétition comme outsider, Franke faisait maintenant partie du dernier lot et prétendait à une médaille. Il commença par défaire l’Autrichien Roland Losert 5-1 avant de remporter une autre victoire serrée (5-4) sur le Français Daniel Revenu, victoire qui précéda une manche qui l’opposa de nouveau à un Français, Jean-Claude Magnan, et qui se conclut sur la victoire du Polonais sur le score de 5-4. La médaille d’or était à lui.

Franke allait célébrer son 29e anniversaire une semaine plus tard. Employé comme administrateur technique, il avait assisté aux Jeux de Rome en tant que membre de l’équipe polonaise, classée 5e ex-aequo, sans avoir réussi à être sélectionné pour le fleuret individuel. Mais maintenant, galvanisé par son succès, il aida la Pologne à s’emparer de l’argent par équipes, concluant ainsi un doublé mémorable.

Quatre ans plus tard, son statut de champion en titre ne l’empêcha pas de rater une nouvelle fois sa sélection pour le fleuret individuel mais il décrocha une autre médaille, en bronze cette fois, dans le concours par équipes.

Découvrez les dernières photos

  • Vyacheslav Ivanov - Jeux Olympiques à Tokyo en 1964

    Tokyo 1964 - Vyacheslav Ivanov (URS) 1e, en haut, et HILL Achim (EUA) 2e. © 1964 / Comité International Olympique(CIO)

  • Cérémonie d'ouverture

    Yoshinori Sakai a allumé la vasque olympique

    ©CIO

  • Cérémonie d'ouverture Tokyo 1964

    Yoshinori Sakai, dernier relayeur de la flamme, se tient à côté de l’actrice grecque Aleka Katseli lors d’une répétition précédant la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo

    ©Central-Press

  • Larisa Latynina (URSS)

    Larisa Latynina, médaille de bronze autour du cou, sur la troisième marche du podium du concours de poutre des JO de Tokyo 1964. Sur la première marche se trouve la Tchécoslovaque Vera Caslavska tandis que Tamara Manina (URSS) complète le podium à la seconde place

    ©CIO

  • Yoyogi National Gymnasium

    An aerial view of the Yoyogi National Gymnasium, circa 1965. Designed by Kenzo Tange to house the swimming and diving events in the 1964 Tokyo Olympics, it is now a major venue for basketball and ice hockey. (Photo by Three Lions/Hulton Archive/Getty Images)

  • Anton Geesink

    Dutch judo champion Anton Geesink arrives back in his home town of Utrecht after winning the gold medal in the open event at the Tokyo Olympics, 6th November 1964. (Photo by Keystone/Hulton Archive/Getty Images)

À LA UNE