Accueil > Actualités > Développement durable > Créer un héritage durable

Développement durable

Options

Créer un héritage durable

18/10/2011

À l’approche des Jeux Olympiques, le quartier East End de Londres fait l’objet d’un changement spectaculaire qui laissera un héritage durable et renforcera les perspectives futures pour les habitants qui vivent non loin du Parc Olympique.  La Revue Olympique a visité la ville des Jeux Olympiques 2012.

Il y a six ans, lorsqu’on apprit le succès de la candidature de Londres à l’organisation des Jeux Olympiques en 2012, les travaux furent immédiatement lancés, posant les fondations d’un héritage qui ne manquera pas d’avoir des conséquences bien au-delà de la cérémonie de clôture le 12 août 2012.

Des bénéfices tangibles déjà visibles

Les bénéfices tangibles de cette entreprise sont déjà visibles dans l’ensemble du Royaume-Uni et notamment dans l’est de Londres (quartier East End), où se transforme l’un des endroits les plus pauvres d’Europe. Après les Jeux, les infrastructures, l’environnement, les équipements publics, le réseau de transports publics et les offres d’emplois dans l’East End auront complètement changé. Et l’ensemble de la population londonienne bénéficiera de toute une série d’avantages et d’améliorations des liaisons traversant la capitale, pour l’ensemble du pays de nouvelles possibilités en matière d’emploi et de formations avec la participation d’un grand nombre d’entreprises diverses.

Le parc olympique est le plus vaste parc  urbain créé en Europe depuis plus de 150 ans. Copyright: LOCOG


Le parc olympique est le parc urbain le plus vaste créé en Europe depuis plus de 150 ans. Les résidences du village où séjourneront les athlètes et les officiels durant les Jeux seront converties en logements, dont un grand nombre proposés à des professions prioritaires comme le personnel enseignant et médical. Dans le parc lui-même seront construites également d’autres habitations après les Jeux.


Des sites de classe mondiale, tel que le Centre d’eaux vives de la vallée de la Lee (Lee Valley White Water Centre), seront et, dans certains cas, sont déjà utilisés par des clubs sportifs et la population environnante ainsi que par les athlètes de haut niveau. Ils seront adaptés le cas échéant et de nouvelles installations sportives seront ouvertes au public.

Le Centre d’eaux vives de la vallée de la Lee sera utilisé autant par le public que par les athlètes. Copyright: LOCOG

Des possibilités de formation et d’emploi pour la population locale

L’amélioration des transports desservant le parc est déjà en bonne voie, comme l’extension du DLR, réseau de métro aérien automatique, l’accroissement des cadences de la ligne de métro Jubilee et la rénovation de la gare de Stratford. Les populations environnant le parc accèderont à ce nouvel espace vert par un ensemble de canaux, de sentiers et de pistes cyclables.

Des milliers d’emplois seront créés dans le seul parc. Des possibilités de formation et d’emploi seront proposées à la population locale qui a été appelée à participer à la planification des Jeux et du legs bénéfique que ce projet est susceptible de produire.

Grâce à un apport massif de GBP 2 milliards dans l’économie de la capitale, la tenue des Jeux Olympiques en 2012 a accéléré la régénération de l’East End, en plus du legs d’un grand nombre d’emplois et de compétences, résultat des divers programmes des Jeux de 2012 qui ont procuré du travail à plus de 25 000 personnes. Par ailleurs, 400 apprentis ont été formés dans le parc olympique.

A l'intérieur du Stade Olympqiue. Copyright: LOCOG

"Une gamme de possibilités sans précédent"

40 000 formations ont été dispensées et 50 000 personnes ont bénéficié d’un soutien dans la recherche d’un travail. Pour Andrew Altman, directeur général de la société responsable du legs du parc olympique, «la combinaison du centre commercial et du parc olympique Reine Elizabeth va générer une gamme de possibilités sans précédent. Nous étendons la formation afin que le centre commercial puisse proposer également quelques-unes des offres d’emploi du parc. En planifiant ces possibilités dès à présent avec les formateurs, nous espérons donner aux personnes concernées la meilleure chance possible d’en bénéficier.»

Un héritage essentiel au niveau national et local

Les Jeux Olympiques de 2012 laisseront un héritage essentiel au niveau national et local dans tous les aspects socio-économiques: culturel, sportif, commercial, touristique et de bénévolat. Des exemples démontrent déjà les bénéfices tangibles de cette manifestation pour Londres.

Le groupe scolaire John F. Kennedy, situé à 800 m seulement du stade olympique, prend en charge les enfants lourdement handicapés de Newham. Encore récemment, il rencontrait des difficultés budgétaires et d’équipements. C’est en grande partie sa proximité avec le village olympique qui a incité Lord’s Taverners, l’organisme de bienfaisance de sport pour handicapés et de cricket en Grande-Bretagne, à faire la différence en aidant les élèves à améliorer leur vie grâce à des activités physiques. JFK est l’une des 12 écoles du pays où seront financées des salles d’éveil et des piscines thérapeutiques avant le début des Jeux.


Londons choolchildren in the Olympic Stadium. Copyright: LOCOG

Comme le précise Matthew Patten, directeur général de Lord’s Taverners: «Nous souhaitons transmettre les grandes choses des Jeux Olympiques à tous ceux qui rencontrent de réelles difficultés à communiquer. C’est ce qui a amené Lord’s Taverners, inspiré par les Jeux Olympiques, à créer des salles d’éveil pour les enfants lourdement handicapés. Ces 12 salles d’éveil dans tout le pays qui seront là durant les Jeux et subsisteront la semaine suivante et dix ans plus tard, sont la concrétisation de l’idéal olympique. Des milliers de jeunes britanniques, leurs parents et leur famille en bénéficieront. Ce qui a été réalisé à l’école JFK pour améliorer les équipements disponibles n’aurait pas pu se produire sans la venue des Jeux.» 

Les Jeux, "un catalyseur d’un investissement majeur"

Robert Harding, responsable du projet olympique à l’Agence pour l’environnement estime que «les Jeux de 2012 ont été le catalyseur d’un investissement majeur dans cette partie de l’est de Londres en vue de la régénération du secteur pour les Jeux et après. L’an prochain à cette époque, le monde se concentrera sur ce quartier de la capitale et je crois que nous offrirons un spectacle fantastique. L’Agence pour l’environnement a joué un rôle de régulation pour toutes les activités sur le sol et sur l’eau, restauration et planification associées à l’ensemble des constructions de sites et de redéploiement des terrains paysagers. Le projet olympique a redonné à cet espace un usage à long terme. Des fonds importants ont été investis dans le nettoyage pour que l’Olympic Delivery Authority puisse bâtir un projet qui subsistera dans l’avenir.»

L’ancienne médaillée d’or olympique Denise Lewis visite l’hôpital d’Homerton. Copyright: LOCOG

La maternité et le centre de nouveau-nés de l’hôpital officiel des Jeux Olympiques de 2012 ont reçu GBP 4,8 millions d’équipements, versés par GE, partenaire olympique mondial. Ce centre hospitalier a investi plus de GBP 12,5 millions pour ce service qui a doublé en taille et est à présent le mieux équipé du pays. Il comprend une unité de soins spéciaux de 22 berceaux, une unité de soins intensifs néonatals de 20 berceaux, 16 salles d’accouchement, deux bassins d’accouchement, un hébergement familial, 32 lits prénatals et neuf lits postnatals. 

«Nous disposons désormais d’une maternité et d’une unité néonatale de pointe», explique Daniel Waldron, directeur général de l’hôpital d’Homerton. «Grâce à l’héritage des Jeux, Hackney peut proposer les meilleurs services médicaux. L’hôpital de leur quartier a reçu une donation qui lui permet d’offrir des soins de classe mondiale.»

À LA UNE