Accueil > Actualités > JOJ Actualités > À mi-parcours des JO de 2012 à Londres, les athlètes des JOJ comptent déjà 12 médailles

JOJ Actualités

Options

À mi-parcours des JO de 2012 à Londres, les athlètes des JOJ comptent déjà 12 médailles

YOG athletes claim 12 medals at the London 2012 Olympic Games half-way point
©IOC/Billy Rowlinson

04/08/2012

Il y a deux ans, 3 600 jeunes athlètes sont entrés dans l'histoire en participant aux tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) à Singapour. Deux ans plus tard en 2012, plus de 150 athlètes parmi ces jeunes des JOJ écrivent à nouveau l'histoire non seulement en participant à leur première édition des Jeux Olympiques à Londres, mais également en y décrochant de nombreuses médailles.

De fait, à mi-parcours des Jeux, nos jeunes des JOJ ont d'ores et déjà pris leurs marques en remportant le nombre impressionnant de 12 médailles. Parmi ces médailles, trois en or, trois en argent et cinq en bronze. Si les JOJ étaient un pays, ils se classeraient au 11e rang des pays dans le tableau des médailles.

Bon nombre de ces jeunes athlètes sont encore des adolescents et le groupe comprend des athlètes originaires de plus de 80 CNO concourant dans 19 sports. Parmi les jeunes athlètes des JOJ figure notamment le nageur sud-africain Chad le Clos, lequel a ébloui le monde lorsqu'il a battu le champion olympique en titre et ambassadeur des JOJ Michael Phelps dans le 200 m papillon et décroché l'or. Jangmi Kim de République de Corée a su montrer un réel courage en conservant son avance dans la finale du 25 m pistolet après une rude bataille pour la première place et Zulfiya Chinshanlo du Kazakhstan a fait mentir son âge en étant sacrée championne olympique dans l'épreuve féminine d'haltérophilie des 53 kg.

Par ailleurs, Sam Oldham et son équipe ont eux aussi écrit l'histoire en remportant la première médaille britannique en 100 ans en gymnastique masculine et ont terminé troisièmes dans le concours multiple. La médaillée de bronze Mariana Avitia a pour sa part marqué l'histoire sportive du Mexique en devenant la première athlète de tir à l'arc de son pays à décrocher une médaille dans ce sport aux Jeux Olympiques. L'Australienne Jessica Fox a réussi là où sa mère avait échoué aux Jeux Olympiques de 1996 à Atlanta en battant Stepanka Hilgertova, la star légendaire de l'épreuve du slalom K1, et en décrochant l'argent. Ne se contentant pas d'une seule médaille, la gymnaste russe Viktoria Komova se distingue elle aussi en épreuve individuelle et dans le concours multiple en gymnastique artistique.

Les médailles gagnées par ces jeunes athlètes sont le témoignage concret de l'héritage laissé par les JOJ, mais les Jeux Olympiques sont loin d'être terminés pour eux. À venir, le champion du monde de plongeon le Chinois Qiu Bo tentera de décrocher l'or dans l'épreuve masculine du haut vol 10 m, la Britannique Jade Jones compte bien quant à elle décrocher une médaille en taekwondo (catégorie 57 kg) et la Suédoise Angelica Bengtsson est prête à en découdre avec l'ambassadrice des JOJ Yelena Isinbaeva en saut à la perche.

Il y a deux ans, ces jeunes athlètes allaient faire l'expérience de la plus grande compétition de leur jeune vie aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse. Les enseignements qu'ils ont su tirer de cette expérience, non seulement à travers les compétitions sportives, mais aussi à travers le programme culturel et éducatif, les ont aidés à devenir les olympiens qu'ils sont aujourd'hui - de véritables ambassadeurs pour leur pays, leur sport et les JOJ.

À LA UNE