Accueil > Actualités > Femme et sport > À la découverte de nouveaux talents féminins en Inde

Femme et sport

Options

À la découverte de nouveaux talents féminins en Inde

Manisha Malhotra, winner of the IOC Women and Sport Awards World Trophy
©IOC/Bob Long

17/02/2012

Sonali Prasad, jeune reporter du CIO, s'entretient avec Manisha Malhotra, lauréate du trophée du CIO "Femme et Sport" 2012 pour le monde.

Manisha Malhotra est une source d'inspiration pour tous et un modèle pour bon nombre de personnes. Elle sait susciter la bonne humeur avec son rire contagieux et ses récits de lutte et de succès. Si elle a mis un terme à sa carrière sportive en tant que joueuse de tennis professionnelle, Manisha Malhotra, originaire de Mumbai, continue néanmoins à contribuer au monde du sport en encourageant et en apportant son soutien aux femmes athlètes de son pays natal, l'Inde. 


Ainsi qu'elle l'a confié : "J'ai eu beaucoup de chance et je dois beaucoup au sport. J'ai beaucoup voyagé et parcouru le monde. Et j'ai toujours voulu rendre au sport d'une façon ou d'une autre un peu de ce qu'il m'a apporté."

Au début, elle n'avait pensé qu'à contribuer à son sport, le tennis. Mais au fil du temps, elle a commencé à porter son attention vers d'autres sports en plus du tennis. Et d'ajouter : "J'ai compris que les joueurs de tennis étaient relativement privilégiés par rapport aux autres athlètes en Inde."
En tant que membre fondateur du Mittal Champions Trust, lequel assure la promotion du sport et de ses valeurs en accordant des aides financières, Manisha Malhotra a réussi à aider de nombreux athlètes.

"Le soutien du Trust n'est pas apporté uniquement aux jeunes filles, nous aidons toutes les personnes qui le méritent", affirme-t-elle avec fierté. Et d'ajouter : "Lorsque nous avons commencé à réfléchir aux personnes qui auraient le plus besoin de cette aide financière, il était évident que les femmes athlètes étaient celles qui vivaient dans les situations les plus précaires."

Le Mittal Champions Trust apporte actuellement son soutien à 38 athlètes, dont 21 sont des femmes. Parmi ces dernières, citons l'exemple de Somangla, une athlète de tir à l'arc originaire d'un orphelinat de l'Uttar Pradesh, sans doute l'un des États les plus pauvres d'Inde.

"Je me suis battue pour qu'elle obtienne un passeport car elle n'avait pas de nom de famille. Je suis aujourd'hui sa tutrice légale.  Enfant, elle souffrait de malnutrition et a souvent été blessée. Elle a vécu chez moi pendant huit mois afin d'essayer de soigner son poignet", a déclaré Manisha Malhotra.

Somangla a fini par récupérer et a débuté un stage pour être entraîneur en tir à l'arc. Elle entraînera à son tour des enfants une fois de retour dans sa région. L'un des nombreux obstacles que Manisha Malhotra rencontre dans ses efforts pour autonomiser les femmes et les jeunes filles par le sport est de convaincre les familles des athlètes que le sport est une option viable pour une jeune femme.  "Je pense que le fait d'être moi-même une femme aide. Dans tous les cas avec mes athlètes, je dois convaincre leurs familles", confie-t-elle. Malgré sa volonté de changer le cours des choses, bon nombre de familles ont décliné son offre. "Cela dit, ces chiffres diminuent avec le temps", ajoute-t-elle de manière positive. 

S'exprimant à propos de ses projets futurs, Manisha nous confie qu'encourager les jeunes talents au niveau local et mobiliser un plus large éventail d'athlètes font partie de ces prochaines priorités. 

"Il n'existe aucune méthode scientifique pour dénicher des talents. J'essaie d'aller dans les endroits les plus reculés d'Inde pour trouver des athlètes et les aider à cultiver leurs talents."
Lauréate du Trophée du CIO "Femme et Sport" 2012 pour le monde, Manisha Malhotra est surprise, et même stupéfaite.

"J'aime ce que je fais et je ne le fais pas pour obtenir de la reconnaissance. Je pense que c'est uniquement grâce aux athlètes indiens qui sont sur le devant de la scène. Je suis juste leur porte-parole et je me sens chanceuse de pouvoir les aider", conclut-elle.

À LA UNE