Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Dasvidania Sotchi, annyeong haeseyo Pyeongchang !

Sotchi 2014

Options

Dasvidania Sotchi, annyeong haeseyo Pyeongchang !

23/02/2014

Les athlètes du monde entier se sont donné rendez-vous en 2018 à Pyeongchang (République de Corée) à l’issue d’une superbe cérémonie de clôture au stade Fisht qui s’est terminée en fête sous un feu d’artifice géant. Dasvidania (au revoir) Sotchi, annyeong haeseyo (bonjour) Pyeongchang !

Pour clore les XXIIe Jeux Olympiques d'hiver, la Russie a évoqué son histoire et sa culture, un bateau voguant dans les airs, des poissons tout en argent, des maisons volant à l'envers ont planté le décor.

Et puis, il y a eu ce moment d’humour, clin d’oeil au moment où un des cinq anneaux olympiques ne s’était pas ouvert lors de la cérémonie d’ouverture :  le tableau a été reconstitué à l'identique, au sol par des centaines de bénévoles vêtus d'argent. Le 5e anneau s'est finalement ouvert en un clin d'oeil.

Les Norvégiennes Marit Bjørgen, Therese Johaug et Kristin Størmer Steira, les trois premières du 30km femmes en ski de fond, puis les Russes Alexander Legkov, Maxim Vilegzhanin et Ilia Chernousov, les trois premiers du 50km hommes, ont eu l’honneur de monter sur le podium fêtés par les 40.000 spectateurs du stade Fisht et de se voir remettre leur médailles par le président du CIO Thomas Bach.

Ce fut  ensuite l'entrée des artistes ! Les athlètes qui ont fait ces Jeux ont joyeusement défilé sautant, dansant sous une bande de son très actuelle. Les athlètes ont été précédés par leurs porte-drapeau, parmi lesquels on reconnaissait quelques héros des compétitions : Elizabeth « Lizzy »Yarnold pour la Grande-Bretagne, Martin Fourcade pour la France, Zbignew Brodka pour la Pologne, Julie Chu pour les Etats-Unis,  Arianna Fontana pour l’Italie ou encore Ole Einar Bjørndalen pour la Norvège.

Le sportif le plus médaillé des Jeux Olympiques d’hiver a de nouveau été à l’honneur un peu plus tard, lorsqu’il s’est présenté avec la quadruple championne olympique de hockey canadienne Hayley Wickenheiser en tant que nouveaux membres élus de la Commission des Athlètes du CIO pour remettre des bouquets de fleurs aux représentants des volontaires

Les danseurs du Bolchoï ont proposé un magnifique ballet rythmé par la célèbre « valse n°2 » de Dmitri Chostakovich  Les portraits géants de 12 grands écrivains comme Tolstoi ou Dostoievski sont alors sortis du sol sous un tonnerre d’applaudissements.

A 21h40 locales, le maire de Sotchi Anatoly Pakhomov a transmis le drapeau olympique à Thomas Bach, qui l’a lui-même remis à Soek-Rae Lee, le maire de Pyeongchang. Les athlètes et le public ont ensuite pu assister à une présentation des Jeux d’hiver 2018 en République de Corée avec des arbres luminescent et des danseuses habillées de longues robes blanches qui virevoltaient autour d'un joueur de kayakeum, cet instrument traditionnel coréen.

Puis le président du CIO a pris la parole. « À quiconque ayant l’esprit ouvert, vous avez présenté le visage d’une nouvelle Russie : efficace et amicale, patriote et tournée vers le monde. », a-t-il dit « Quel plus beau compliment que de dire, au nom de tous les participants et au nom de tous mes camarades athlètes olympiques : ce furent les Jeux des athlètes !



Merci beaucoup chers athlètes olympiques ! Vous nous avez inspirés au cours de ces 17 jours magnifiques. Vous avez excellé dans vos compétitions, vous avez partagé vos émotions avec nous et avec le monde entier. Vous avez célébré la victoire avec dignité et accepté la défaite avec dignité. En vivant ensemble sous un même toit au village olympique, vous envoyez un puissant message depuis Sotchi au monde entier : le message d’une société de paix, de tolérance et de respect. Je lance un appel à tous ceux qui sont impliqués dans un processus d’affrontement, d’oppression ou de violence : Suivez cet exemple olympique de dialogue et de paix ! ».

Consultez ici le discours de Thomas Bach 

« Je déclare les XXIIe Jeux Olympiques d'hiver terminés » a dit Thomas Bach à 22h09 locale. Cinq minutes plus tard, Les trois mascottes, de taille gigantesque, sont arrivées, patinant ou skiant, et l'une d'entre elles, l'ours polaire, a soufflé sur la flamme qui brûlait devant lui, provoquant l'extinction de la flamme olympique située dans la vasque à l'extérieur du stade.

Des centaines d'enfants, petite flamme à la main, ont entonné un dernier chant, et le feu d'artifice a mis fin au spectacle. Volontaires et athlètes se sont précipités sur la scène, transformée en dancefloor avec DJ. Quelques petites larmes mais de chaudes embrassades et un seul mot d’ordre : faire la fête !

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE