Accueil > Sports > Ski alpin > Équipement et histoire

Ski alpin Équipement et histoire

   

Équipement

   

Histoire

Le ski a une longue histoire. La naissance du ski alpin moderne est souvent fixée aux années 1850, période où le légendaire Norvégien  Sondre Norheim invente les skis en saule à bords incurvés, munis de fixations rigides serrant les chevilles, ainsi que le télémark et le virage Christiania (slalom).

Des origines ancestrales

La découverte de planches en bois de différentes formes et dimensions, dans des tourbières de Russie, Finlande, Suède et Norvège, semble indiquer que le ski remonte à la Préhistoire ! Des fragments de skis découverts en Russie, datés au carbone, semblent remonter à 7 ou 8 000 ans avant JC. Il est aujourd'hui admis que le ski fait partie de la vie des peuples du Nord depuis plusieurs millénaires.

Premières compétitions

D'un simple moyen de transport, le ski devient une activité sportive à la fin du 19e siècle. Les premières compétitions civiles sont organisées dans les années 1840, dans les régions du nord et du centre de la Norvège. La première épreuve nationale de ski est organisée en 1868, à  Christiania (aujourd'hui Oslo), la capitale norvégienne. Sondre Norheim s'impose dans cette compétition, qui marque le début d'un engouement. Des décennies plus tard, la pratique du ski s'est répandue dans toute l'Europe et aux États-Unis, où, l'hiver, les mineurs organisent des courses pour se distraire. La première épreuve de slalom est organisée par Sir Arnold Lunn à Mürren (Suisse), en 1922.

Essor olympique

Le ski alpin, masculin et féminin, entre dans le programme olympique aux Jeux de  Garmisch-Partenkirchen, en 1936. La seule épreuve organisée cette année-là est un combiné descente / slalom. En 1948, des courses de descente et de slalom sont organisées séparément. Quatre ans plus tard, le slalom géant fait son apparition. Et, en 1988, le super géant fait son entrée en tant que quatrième épreuve autonome.

Découvrez le document de référence concernant le Ski alpin.