Accueil > Sports > Patinage artistique > Équipement et histoire

Patinage Artistique équipement et Histoire

   

Équipement

   

Histoire

Chaussure

Les patineurs artistiques portent des chaussures faites sur mesure pour chaque pied et solidement renforcées à l'aide d'un revêtement intérieur en cuir épais et rigide et d'un renfort supplémentaire au niveau de la cheville.

Languette de la chaussure

Les patins de figure possèdent de larges languettes rembourrées à l'aide de caoutchouc ou d'éponge afin de garantir une bonne souplesse. Les patins doivent être bien lacés afin de garantir un contrôle optimal.

Lame

La cambrure d'une lame moderne est très faible et équivaut au rayon d'un arc de 180-220 cm. La lame est affûtée de manière à produire une coupe transversale plate ou concave. Afin que la carre reste bien tranchante, la partie inférieure de la lame est faite, sur un demi-centimètre environ, d'acier trempé. L'endroit "mou" de la lame se situe sous la plante du pied.

Talon

Les chaussures de patinage étaient, à l'origine, des chaussures de ville et les talons ont toujours été une composante importante du "look". La taille des talons varie selon les figures réalisées; les danseurs sur glace préfèrent souvent des talons hauts, qui poussent le poids de leur corps vers l'avant de la plante du pied, ce qui leur permet de mieux trancher la glace et d'avoir un meilleur contrôle lorsqu'ils réalisent des pas rapides et des changements de direction.

Creux

On appelle le creux la rainure qui passe au milieu de la partie inférieure de la lame d'un patin de figure. Des carres bien affûtées de part et d'autre du creux garantissent un vitesse et un contrôle optimaux. La profondeur du creux dépend de l'épreuve, du poids et du style du patineur.

Dents de pointe

Les dents situées à l'avant de la lame servent à la poussée lors des sauts et elles constituent le point de pivot lors des pirouettes.