Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Un dernier objectif à atteindre pour Tora Berger…

Sotchi 2014

Options

Un dernier objectif à atteindre pour Tora Berger…

27/01/2014

Présente sur tous les podiums des championnats du monde de l’IBU à Nove Mesto en février 2013 et auteure d’un exceptionnel Grand Chelem à l’issue de la Coupe du monde 2012-2013, la Norvégienne Tora Berger sera une des grandes favorites des compétitions olympiques de biathlon à Sotchi où elle espère finir sa carrière en apothéose.

Le 18 février 2010 dans le stade de Whistler, Tora Berger marque l’histoire olympique de son pays. En remportant l’épreuve individuelle sur 15 km des Jeux de Vancouver, elle obtient la première médaille d’or norvégienne en biathlon féminin et gagne… le 100e titre olympique de la nation hôte des Jeux d’hiver 1952 et 1994, la première à atteindre ce total à trois chiffres sur la neige et la glace. Bien que comptant déjà quelques victoires depuis 2007 en Coupe du monde de l’IBU, c’est pour Tora le début d’une période de domination sans partage sur la route des Jeux de 2014 à Sotchi.

 « J’ai démarré par le ski de fond à 7 ans », explique Tora Berger, « Vers mes 18 ans, j’ai compris que j’étais en mesure de mener une longue carrière sportive. J’ai commencé à m’entraîner plus sérieusement au tir, plus qu’une fois par semaine, je n’étais pas très bonne. Je suis devenue forte dans cet exercice, mais aujourd’hui, j’ai également beaucoup de puissance sur les skis, ce qui augmente mes chances de réussite. Du coup, je n’ai plus besoin de réussir une série de tirs parfaits tout le temps ! ». Ainsi, à partir de la saison 2010-2011, la trentenaire de Ringerike, sœur cadette du biathlète et fondeur Lars Berger, commence à aligner les victoires dans toutes les épreuves, sprint, poursuite, individuelle, départ en ligne. En 2011-2012, elle monte encore en puissance et devient pour les deux premières fois championne du monde individuelle, sur 15 km et dans la course départ en ligne, à Rupolding (Allemagne).

Son chef d’œuvre en 2013

Mais Tora Berger réalise son chef d’œuvre l’hiver suivant : lors des Mondiaux de Nove Mesto (République tchèque) en février 2013, elle remporte l’individuelle, la poursuite, les relais dames et mixte, et prend l’argent en sprint et dans l’épreuve départ groupé. Bref, elle est sur tous les podiums. En fin de saison, après avoir signé neuf victoires, elle réalise comme le Français Martin Fourcade chez les hommes un Grand Chelem historique en Coupe du monde, en enlevant le gros globe de cristal et les quatre petits trophées mis en jeu.
 
«  Il me reste un but à atteindre, puis ce sera la fin de ma carrière en biathlon », a déclaré Tora Berger. Ce but, c’est bien-sûr de connaître la réussite à Sotchi ! « J’essaie encore de m’améliorer cet hiver et j’y passe beaucoup de temps. J’ai les Jeux Olympiques à l’esprit tout le temps, c’est mon grand objectif cette saison ». Elle pourra compter sur l’aide de ses jeunes coéquipières norvégiennes avec qui elle partage son expérience. « Je deviens plus jeune ! Nous nous amusons beaucoup ensemble. J’essaie de les aider à progresser vers le plus haut niveau ». Ainsi entourée, stimulée et préparée, Tora Berger sera une sérieuse prétendante aux honneurs dans toutes les épreuves de biathlon sur le stade « Laura » entre le 9 et le 23 février ! 

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE