Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Tout sur le patinage de vitesse sur piste courte à Sotchi !

Sotchi 2014

Options

Tout sur le patinage de vitesse sur piste courte à Sotchi !

02/02/2014

Épreuves à médailles : 8
Athlètes : 120
Dates : du 10 au 21 février

Historique

Le patinage de vitesse sur piste courte est officiellement entré au programme des Jeux Olympiques d’hiver en 1992 à Albertville avec une épreuve individuelle et un relais hommes et femmes. Des distances individuelles supplémentaires ont été ajoutées en 1994, avant que les épreuves de 1 500 m hommes et femmes ne rejoignent le programme en 2002. À Sotchi, les hommes et les femmes concourront dans le 500 m, le 1 000 m et le 1 500 m avec en plus un relais de 3 000 m pour les femmes et de 5 000 m pour les hommes.

Athlètes à suivre à Sotchi



(Copyright all images: Getty Images)

Suk-Hee Shim, sensationnelle adolescente de République de Corée, championne du monde en titre du 3 000 m, aura certainement pour objectif d’imprimer sa marque sur la scène olympique.

Chez les hommes, son compatriote de 20 ans, Da-Woon Sin, s’efforcera quant à lui d’engranger quelques médailles supplémentaires après ses trois titres mondiaux remportés en 2013, tandis que le Canadien Charles Hamelin souhaitera défendre son titre olympique dans le 500 m tout en se posant en adversaire coriace pour les podiums du 1 000 et du 1 500 m. Les espoirs du pays hôte reposeront sur Victor Ahn, deuxième aux Championnats du monde 2013, qui a acquis la citoyenneté russe, après avoir remporté quatre médailles olympiques d’or pour la République de Corée aux Jeux d’hiver de 2006.  

Légendes olympiques



La Chinoise Wang Meng est l’olympienne la plus décorée du patinage de vitesse sur piste courte. Elle détient quatre médailles d’or, une d’argent et une de bronze. Cette patineuse de 28 ans a aussi remporté 21 médailles d’or aux Championnats du monde et celle du 500 m aux deux derniers Jeux d’hiver.



Lee-Kyung Chun, de République de Corée, elle aussi a gagné quatre médailles olympiques d’or dont celles du 1 000 m en 1994 et en 1998, ainsi que le bronze du 500 m en 1998.

L’Américain Apolo Anton Ohno demeure toutefois le patineur de vitesse sur piste courte le plus performant de l’histoire olympique. Il a décroché huit médailles olympiques entre 2002 et 2010 et son palmarès record comprend l’or du 1 500 m en 2002 et l’or du 500 m en 2006, ainsi que deux médailles d’argent et quatre de bronze.




Ohno a aussi été le protagoniste de l’un des épisodes les plus mémorables de l’histoire des Jeux d’hiver qui a permis à Steven Bradbury de gagner la première médaille d’or australienne à des Jeux d’hiver en 2002. Après s’être qualifié pour la finale du 1 000 m de manière plutôt fortuite, Bradbury a perdu de son élan tandis que la course entrait dans sa dernière étape. Mais alors que les concurrents de tête, dont Ohno favori pour la médaille d’or, s’efforçaient de prendre la meilleure position dans le dernier tournant, ils se sont heurtés et se sont tous affalés. Ceci a permis à Bradbury de franchir la ligne d’arrivée sans encombre et de décrocher une éblouissante médaille d’or.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE