Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Tout ce que vous devez savoir sur le ski alpin à Sotchi !

Sotchi 2014

Options

Tout ce que vous devez savoir sur le ski alpin à Sotchi !

20/01/2014

Épreuves à médailles : 10
Athlètes : 320
Dates : du 9 au 22 février

Historique

Le ski alpin est entré au programme olympique à la quatrième édition des Jeux Olympiques d’hiver à Garmisch-Partenkirchen en 1936, avec des épreuves combinées hommes et femmes. Aux Jeux d’hiver de 1948, des courses de descente et de slalom ont été ajoutées à ces épreuves combinées. Quatre ans plus tard aux Jeux d’hiver à Oslo, le slalom géant a remplacé les épreuves combinées. Puis en 1988, le super combiné et le super G ont été ajoutés au programme. À présent, les Jeux d’hiver présentent dix épreuves à médailles en ski alpin et les hommes et les femmes concourent en descente, super combiné, super G, slalom géant et slalom.

Athlètes à suivre à Sotchi



À Sotchi 2014, le ski alpin qui se déroulera au centre alpin de Rosa Khutor commencera par la descente masculine le 9 février et le Norvégien Aksel Lund Svindal cherchera à surpasser l’argent gagné à Vancouver en 2010, après avoir décroché le titre de la descente de Coupe du monde en 2013.



L’Autrichien Marcel Hirscher, qui a remporté le titre général de la Coupe du monde de 2012 et de 2013 voudra gagner ses premières médailles olympiques à Sotchi, après avoir terminé quatrième dans le slalom géant et cinquième dans le slalom aux Jeux à Vancouver en 2010.



Dans les épreuves féminines, la Slovène Tina Maze aura pour objectif d’assurer le suivi de son impressionnante saison de Coupe du monde 2013 au cours de laquelle elle a remporté le titre général, celui du super-G, du slalom géant et du  combiné, en décrochant sa première médaille d’or olympique. La star américaine Lindsey Vonn ne sera pas aux Jeux à cause d’une blessure, ce qui signifie qu’elle ne pourra défendre son titre de la descente remporté à Vancouver.




En son absence, les espoirs des États-Unis reposent sur la sensationnelle Mikaela Shiffrin, championne en titre du slalom de la Coupe du monde.



L’Allemande Maria Höfl-Riesch, championne olympique du combiné et du slalom à Vancouver a toutes les chances de se retrouver de nouveau sur le podium après un début de saison 2014 en forme éblouissante.

Légendes olympiques



L’Autrichien Toni Sailer est le premier skieur à remporter l’ensemble des épreuves du ski alpin aux Jeux d’hiver en décrochant, à 21 ans seulement, les médailles d’or en descente, slalom et slalom géant à Cortina d'Ampezzo en 1956.



Le Français Jean-Claude Killy a renouvelé l’exploit chez lui à Grenoble en 1968, gravant lui aussi son nom dans l’histoire olympique.



À la suite de ces  prouesses, l’une des performances les plus mémorables de l’histoire des Jeux d’hiver est celle de l’Autrichien Franz Klammer, à Innsbruck en 1976. Alors champion de descente de la Coupe du monde, il a dévalé les pentes de Patscherkofel et s’est imposé par 33 dixièmes de seconde au champion olympique en titre Bernhard Russi, à la grande joie de la foule des fans autrichiens.



L’Italien Alberto Tomba a lui aussi émerveillé les foules aux Jeux entre 1988 et 1994, où il a gagné trois médailles d’or et deux d’argent dans le slalom et le slalom géant, ses épreuves de prédilection.




L’athlète le plus décoré de cette discipline demeure néanmoins le Norvégien Kjetil André Aamodt, qui a décroché quatre médailles d’or, deux d’argent et deux de bronze entre 1992 et 2006. Il demeure également à la fois le plus jeune et le plus âgé des skieurs alpins à remporter une médaille d’or aux Jeux. 



La Croate Janica Kostelić est la skieuse la plus décorée et la seule femme à avoir remporté trois titres de ski alpin à une même édition des Jeux. Elle a en effet obtenu l’or en slalom, slalom géant et combiné à Salt Lake City en 2002. Kostelić a ajouté sa quatrième médaille d’or en remportant de nouveau le titre du combiné à Turin en 2006. Elle a aussi gagné l’argent du super-G en 2002 et en 2006.



Kostelić est suivie de près par la Suissesse Vreni Schneider, triple championne olympique, titulaire d’une médaille d’argent et d’une de bronze, décrochées entre 1988 et 1994, par l’Allemande Katja Seizinger, triple championne olympique également et titulaire de deux médailles de bronze, et l’Italienne Deborah Compagnoni, qui a aussi gagné l’or à trois reprises successives entre 1992 et 1998, ainsi qu’une médaille d’argent.

Revivez le slalom géant hommes à Vancouver 2010

 

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE