Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Tina Maze tentera sa chance dans cinq disciplines à Sotchi

Sotchi 2014

Options

Tina Maze tentera sa chance dans cinq disciplines à Sotchi

02/01/2014

La Slovène de 30 ans a gagné deux médailles d’argent olympiques à Vancouver en 2010 et a réalisé une Coupe du monde historique en 2013. Elle est montée sur le podium un nombre record de 24 fois, comptabilisant ainsi plus de points en une saison que tout autre skieur.

“Il faut être un bon athlète, garder la tête froide mais rester sensible. Nombre de skieurs ne pratiquent que cette discipline et pour eux, c’est plus répétitif que pour moi. Être polyvalent requiert de nombreuses qualités. Passer d’une discipline à l’autre n’est pas facile mentalement. Le slalom, et sa quantité de virages, est exigeant physiquement alors que la descente est une question de sensations, de rapidité et de courage.”

“Je suis le même rituel avant la course depuis des années. Je me concentre sur l’échauffement physique et musculaire. À l’entraînement, nous enchaînons tellement de descentes qu’au moment du départ, on se laisse porter par le courant; on fait confiance à son corps et on ne pense pas trop.”

“J’adore la musique et la motivation qu’elle donne. C’est une énergie spéciale! D’ailleurs, je suis aux anges lorsqu’il y a de la musique aux compétitions. Rien de tel qu’un peu de mise en scène! En ce moment, j’écoute beaucoup de musique italienne mais parmi mes favoris figurent aussi Queen, Beyoncé et Lady Gaga.”

“En dehors de la compétition, j’aime rattraper le sommeil perdu, me détendre et récupérer. J’aime aller à la plage et y pratiquer la planche à voile et le volleyball de plage. Mais je ne pense pas pouvoir être meilleure dans un autre sport que dans le ski, en tout cas pour pouvoir concourir aux Jeux Olympiques…”

“Je poste beaucoup de messages sur Facebook et suis convaincue que même si je ne connaissais pas mon succès actuel, je communiquerais autant car c’est un bon moyen d’être en phase avec soi-même.”

“Les hanches subissent la pression la plus forte. Tout le corps travaille énormément mais les hanches doivent vous soutenir dans les virages, surtout s’il y a des bosses.”

“Cette année, aux Championnats du monde à Schladming, j’ai gagné une médaille d’or mais j’ai manqué deux occasions d’en gagner d’autres. J’ai travaillé dur pour être en pleine forme aux Jeux à Sotchi où je tenterai ma chance, cette fois,
dans les cinq disciplines.”

“Le ski est un sport qui requiert des compétences variées. Il y a plus de mouvements, de sensibilité ou de «ressenti» que dans d’autres sports. D’ailleurs, je connais de bons musiciens qui sont de bons skieurs car ils en ont une bonne perception – et beaucoup de bons skieurs sont aussi musiciens. Skier, c’est comme de la poésie. C’est un sport qui peut être dur et très sensible.”
 
“Skier paraît simple mais c’est un sport qui inflige une énorme pression à l’ensemble du corps, surtout dans les virages. Il faut donc beaucoup s’entraîner. C’est pourquoi je souhaite obtenir la même condition physique que celle d’un sprinter comme Usain Bolt.”

“Nous avons besoin de beaucoup d’équipements, c’est la plus grande contrainte de ce sport. En ce moment, là où je m’entraîne, j’ai 50 paires de skis. Et avec toutes les tenues d’hiver et les chaussures de ski, je transporte 800 kilos de bagages! Heureusement, j’ai toute une équipe qui m’aide mais ce n’était pas le cas à mes débuts.”


Suivez Tina Maze sur l'"Athletes' Hub".

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE