Accueil > Actualités > Héritage > Sotchi peut bénéficier d’un héritage semblable à celui d’Albertville en 1992, estime Killy

Héritage olympique

Options

Sotchi peut bénéficier d’un héritage semblable à celui d’Albertville en 1992, estime Killy

Sotchi peut bénéficier d’un héritage semblable à celui d’Albertville en 1992, estime Killy
©Getty Images

11/02/2014

En organisant les Jeux Olympiques d’hiver de 2014, Sotchi peut bénéficier d’un héritage semblable à celui d’Albertville en 1992, selon Jean-Claude Killy, membre du CIO.

Le célèbre skieur alpin qui préside la commission de coordination du CIO pour les Jeux à Sotchi présente une expérience de première main de la capacité des Jeux à transformer une ville hôte, puisqu’il a été lui-même co-président du comité d’organisation des Jeux Olympiques d’hiver à Albertville en 1992.

Depuis que les Jeux ont eu lieu, Albertville et la région française de la Savoie jouissent d’un grand nombre de legs qu’il s’agisse d’équipements sportifs, de routes, de liaisons ferroviaires, d’hôtels ainsi que de la modernisation des installations existantes.

« Aujourd’hui, si vous roulez sur l’autoroute à proximité d’Albertville vous pouvez toujours voir les cinq anneaux olympiques sur la route, » souligne Killy. « Ils font partie intégrante de l’autoroute! C’est notre manière à nous, en Savoie, de dire « merci » aux Jeux Olympiques pour tout ce qu’ils nous ont apporté.

« Vous en constatez les retombées bénéfiques avec les machines à fabriquer de la neige, les remonte-pentes, le réseau routier et voies ferrées, les équipements sportifs et autres fibres optiques utilisés tous les ans et aussi à cette compétence que nous avons découverte avec les Jeux de travailler ensemble dans toute la vallée de la Savoie. Tout cela subsiste de nos jours et est reconnu comme un legs des Jeux.

« Ensemble, la Savoie et la Haute-Savoie, c’est le plus grand domaine skiable du monde ! Et tout cela grâce aux Jeux qui ont permis que cela soit reconnu comme tel. »

Après avoir suivi de très près les préparatifs des Jeux d’hiver de 2014,
Killy est convaincu que Sotchi peut bénéficier du même résultat à long terme dans les années à venir.

« Il en ira de même à Sotchi, » dit-il. « Je suis certain que cela sera positif dans les années qui suivront les Jeux. »

« Prenez Rosa Khoutor, la station est reliée aux autres stations de ski de la région. Vous pourrez toutes les rejoindre à ski, tel sera l’héritage des Jeux. Cela concerne aussi bien les coupes du monde que les championnats du monde. De même, le Parc olympique accueillera des grandes manifestations sportives dans les années à venir. C’est une manière de développer le sport dans une région et c’est ce à quoi on assistera à Sotchi après les Jeux.

« C’est particulièrement enthousiasmant et ce notamment pour les gens comme moi car cela nous offre la possibilité de laisser quelque chose derrière nous grâce au pouvoir des Jeux Olympiques et à la détermination des organisateurs. »

À LA UNE