Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Sotchi 2014 et Dow prêts à minimiser l’impact des Jeux sur l’environnement

Sotchi 2014

Options

Sotchi 2014 et Dow prêts à minimiser l’impact des Jeux sur l’environnement

Sotchi 2014 et Dow prêts à minimiser l’impact des Jeux sur l’environnement

08/11/2013

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi en 2014 a annoncé qu’avec le soutien de Dow, Partenaire olympique mondial, il limitera l’intégralité de l’empreinte carbone relative à la préparation et à la tenue des Jeux d’hiver. 

Pour la première fois de l’histoire du Mouvement olympique, Sotchi 2014 s’est volontairement engagé à neutraliser l’empreinte carbone des spectateurs et des représentants des médias qui se rendront aux Jeux.

La limitation des gaz à effet de serre liés à l’organisation des Jeux d’hiver à Sotchi 2014 et aux voyages des spectateurs et représentants des médias sera rendue possible grâce à Dow, Entreprise de produits chimiques officielle des Jeux Olympiques et Partenaire carbone officiel de Sotchi 2014. En effet Dow a lancé un programme novateur pour limiter l’empreinte carbone de Sotchi 2014 avec l’emploi de technologies efficaces sur le plan énergétique en vue d’améliorer les performances d’émissions de gaz à effet de serre dans les principaux secteurs de l’économie russe.

« Pour la première fois de l’histoire des Jeux Olympiques, les empreintes carbone de la manifestation seront limitées grâce à l’utilisation de technologies faisant appel à une énergie efficace, ce qui entraînera une diminution générale des émissions de gaz à effet de serre dans toute la Russie au cours des prochaines années, » a déclaré Dmitry Chernyshenko, le président du comité d’organisation de Sotchi 2014. « Un engagement aussi audacieux envers les Jeux exigeait une expertise innovante, une prise en charge de pointe en matière de développement durable et un sens aigu du partenariat avec un impact minimal sur le climat et c’est ce que Dow nous a proposé. Dow a été le partenaire essentiel à la réalisation de notre vision en faveur de Jeux Olympiques durables. »

L’empreinte carbone des Jeux comprend les émissions de gaz à effet de serre qui se rapportent à l’hébergement des athlètes, de la main-d’œuvre et des volontaires aux Jeux, au fonctionnement des sites sportifs pour les compétitions et à toutes les activités du comité d’organisation de Sotchi 2014, depuis le moment où la Russie s’est vue attribuer l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver en 2007.

C’est durant la procédure de candidature que Sotchi 2014 s’est engagé à traiter les émissions de gaz à effet de serre en 2007. Après avoir obtenu l’organisation des premiers Jeux Olympiques d’hiver, Sotchi 2014, avec une équipe d’experts russes et internationaux, s’est employé à mesurer l’empreinte carbone directe des Jeux qui a été estimée à 360 000 tonnes métriques d’émissions d’équivalent- dioxyde carbone. 

En plus de cet engagement à limiter l’empreinte carbone directe du comité d’organisation de Sotchi 2014, Dow fera un pas de plus en permettant de compenser les émissions de gaz à effet de serre estimées en relation avec les voyages. L’empreinte carbone résultant des vols des spectateurs et des représentants des médias est estimée à 161 000 tonnes métriques d’émissions équivalent-dioxyde carbone.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE