Accueil > Actualités > Médias CIO > Sommet olympique au siège du CIO

Actualités Olympiques

Options

Sommet olympique au siège du CIO

Olympic Summit held at IOC Headquarters
©IOC/Richard Juilliart (2)

03/11/2013

Répondant à l’invitation du président du CIO, Thomas Bach, de hauts représentants des parties prenantes du Mouvement olympique se sont réunis aujourd’hui au siège du CIO à Lausanne à l’occasion de la deuxième réunion de coordination du Mouvement.

La réunion entrait dans le cadre du dialogue ouvert que le CIO cherche à renforcer avec ses principales parties prenantes sur des sujets qui intéressent et préoccupent tout le Mouvement olympique.

À cette occasion, les thèmes abordés comprenaient la lutte contre le dopage, la lutte contre les arrangements de matchs et les paris illégaux, le calendrier sportif ainsi que l’autonomie et la bonne gouvernance au sein du Mouvement olympique.

S’agissant de la lutte contre le dopage, les participants ont approuvé le document d’orientation de la commission exécutive (CE) du CIO sur l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), lequel avait été accepté précédemment par le candidat du Mouvement olympique à la présidence de l’AMA, Craig Reedie. Les participants ont réaffirmé leur soutien au candidat ainsi qu’à la proposition faite par le CIO, au nom du Mouvement olympique, de revoir le Code mondial antidopage, lequel renforce la politique de tolérance zéro du Mouvement olympique.

Les participants ont également demandé au nouveau président de l’AMA d’examiner un certain nombre de questions lors de la prochaine réunion de coordination du Mouvement olympique qui se tiendra en 2014. Ils ont appelé l’AMA à renforcer son rôle dans la recherche et en tant qu’organisation de services. Enfin, ils ont appelé à une plus grande coopération entre les Fédérations Internationales de sports (FI) et les organisations nationales antidopage (ONAD) ainsi qu’entre les ONAD et les gouvernements nationaux.

S’agissant de la lutte contre les arrangements de matchs et les paris illégaux, les participants sont convenus de redoubler d’efforts, sous la direction du CIO, afin de préserver les principes fondamentaux du Mouvement olympique et l’intégrité du sport.

Il a également été décidé que le CIO mettrait en place une unité spéciale en son sein pour coordonner les efforts à cet égard. Cette unité travaillera sur la prévention des risques et la diffusion des informations, et soutiendra l’harmonisation des règles du Mouvement olympique et sportif. Ces règles s’appuieront sur des exemples de FI travaillant d’ores et déjà sur cette question, telles que la FIFA, qui applique déjà des sanctions sévères.

Les participants ont réaffirmé le rôle de chef de file du CIO. S’agissant du calendrier sportif, ils ont reconnu que toute nouvelle initiative devait respecter le caractère unique des Jeux Olympiques. Cela signifie que ni le programme olympique ni les revenus tirés des Jeux ne doivent en aucun cas être affectés.

Afin de veiller au respect de ces principes, les participants ont décidé de créer un groupe de travail consultatif placé sous la direction du CIO et composé des principales parties prenantes du Mouvement olympique et sportif. Ce groupe de travail dressera un calendrier complet des événements sportifs actuels. Il examinera également quelle priorité ont les manifestations sportives actuelles et futures dans le calendrier mondial.

Par ailleurs, la réunion a permis de réaffirmer que l’autonomie est une condition préalable au fonctionnement efficace du mouvement sportif international. Seule l’autonomie permet d’appliquer les règles du sport au niveau mondial. Mais en même temps, autonomie ne signifie pas indépendance par rapport à la législation d’un pays. Le développement du sport nécessite une bonne coopération avec les gouvernements et les autorités publiques. 

Les participants ont décidé de créer un réseau d’experts des parties prenantes olympiques, dirigé et coordonné par le CIO.

Ce réseau traitera de deux questions principales : la préservation de l’autonomie ainsi que le renforcement de la bonne gouvernance et de l’intégrité des organisations sportives. Il améliorera l’échange d’informations et le partage des meilleures pratiques sur les questions relatives à l’autonomie et à la gouvernance. À cet égard, il a été décidé de redoubler d’efforts pour assurer la pleine mise en œuvre au sein des organisations olympiques et sportives des principes universels de base de bonne gouvernance approuvés lors du dernier Congrès olympique. En cas de conflit, le réseau nommera un groupe de travail spécifique qui interviendra en qualité de médiateur et aidera à résoudre les problèmes.

Enfin, le président du CIO a présenté des sujets qui font partie des priorités de son mandat, à savoir la durabilité des Jeux Olympiques, qui passera par un réexamen de la procédure de candidature, la révision du programme olympique et le legs d’un héritage positif, la protection de la santé et de l’intégrité des athlètes, leur vie après leur carrière sportive et la mise en place d’une stratégie pour encourager les jeunes à faire du sport. Le président du CIO a invité les participants à partager leurs idées sur ces sujets et à prendre part au dialogue ainsi qu’à la réflexion en cours, que le CIO souhaite approfondir avec ses principales parties prenantes. Ce dialogue se poursuivra dans les propres instances du CIO.

Tous les participants ont témoigné leur gratitude pour avoir eu l’occasion de participer à ce dialogue ouvert et ont déjà accepté l’invitation du président du CIO à assister à la troisième réunion de coordination du Mouvement olympique qui se tiendra durant le premier semestre 2014.

*LISTE DES PARTICIPANTS :

Thomas BACH, président du CIO
Sheikh Ahmad Al-Fahad AL-SABAH, président de l’ACNO
Joseph S. BLATTER, président de la FIFA
Claudia BOKEL, présidente de la commission des athlètes du CIO
John D. COATES, AC, vice-président du CIO
Lamine DIACK, président de l’IAAF
Nawal EL MOUTAWAKEL, vice-présidente du CIO
René FASEL, président de l’AIOWF
Patrick HICKEY, membre de la CE du CIO
Peng LIU, président du Comité Olympique Chinois
Julio César MAGLIONE, président de la FINA
Lawrence PROBST III, président du Comité National Olympique des États-Unis
Craig REEDIE, vice-président du CIO
Francesco RICCI BITTI, président de l’ASOIF (via une liaison vidéo)
Marius VIZER, président de SportAccord
Ching-Kuo WU, membre de la CE du CIO
Alexander ZHUKOV, président du Comité Olympique Russe

###

Vidéos
YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

Les meilleures photos de Sotchi 2014

À LA UNE