Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Saut acrobatique femmes : une « Tsuper » performance

SOTCHI 2014

Options

Saut acrobatique femmes : une « Tsuper » performance

14/02/2014

Présente aux Jeux d’hiver sur les tremplins de saut acrobatique depuis Nagano en 1998, la Bélarusse Alla Tsuper parvient à sa cinquième tentative, mère de famille et âgée de 34 ans, à décrocher le titre olympique. Elle réalise le plus beau saut et la meilleure réception pour dominer lors de la « super finale » à quatre, la Chinoise Mengtao Xu et la tenante du titre australienne Lydia Lassila.

Qualifiée en 12e et dernière position par la plus faible des marges pour la première partie de la finale (0.03 points d’avance sur la Chinoise N°2 mondiale  Xin Zhang), première de cette finale à 12 avec 99.18 points, de nouveau limite dans celle à huit pour entrer dans la « super finale » à quatre, Alla Tsuper  a remporté vendredi la médaille d'or du saut acrobatique, grâce à un saut et une réception parfaites lui valant un score de 101.08, à l'âge de 34 ans et à sa cinquième participation aux Jeux Olympiques.

En 1998, Tsuper avait pris la 5e place des Jeux de Nagano sous les couleurs de l'Ukraine, son pays de naissance. Elle avait quitté ce pays la même année pour suivre son entraîneur au Belarus et avait ensuite participé pour son pays d'adoption aux Jeux d’hiver en 2002 (9e), année où elle a remporté le classement général de la Coupe du monde, puis en 2006 (10e) et en 2010 (8e).

« Lors de mes premiers Jeux à Nagano en 1998, je n'étais pas nerveuse du tout. Mais à chaque fois, ça devenait plus dur. Alors cette année, j'ai décidé de faire comme si ces Jeux de Sotchi étaient mes premiers et je n'étais pas du tout nerveuse », a indiqué celle qui est devenue la plus âgée des médaillés olympiques de ski freestyle.

A Sotchi, Tsuper était loin de porter un costume de favorite : elle n'est revenue sur les tremplins que cette saison après une pause de deux ans pour fonder une famille, elle n'avait encore jamais remporté de médaille en grands championnats, et sa dernière victoire en Coupe du monde remonte à janvier 2009, à Lake Placid (Etats-Unis).

La Chinoise Xu Mengtao, championne du monde en titre, a pris la médaille d'argent à cause d'une main posée sur la neige à la réception de son saut. La Chine, une superpuissance de la discipline, n'a encore jamais décroché un titre olympique en saut acrobatique féminin mais compte quatre médailles d'argent et une de bronze.

La 3e place est revenue à Lydia Lassila, médaillée d'or il y a quatre ans à Vancouver. L’Australienne a tenté le saut le plus difficile du concours (pour la première fois de l’histoire un « full-double-full-full ») mais n'a pas réussi à se réceptionner correctement. Li Nina (4e), vice-championne olympique en 2010 et 2006, a également participé à la dernière phase de la finale mais n'a pas réussi à accrocher une troisième récompense olympique. La championne du monde 2009 et actuelle leader de la Coupe du monde a chuté à la réception de son saut final, le moins difficile des quatre concurrentes restant en lice.

Deux mamans sur le podium

Sur le podium, deux mamans se sont congratulées. Tsuper comme Lassila, 32 ans, ont eu des enfants depuis les dernier Jeux. Et la championne olympique 2014 croit que la maternité et l’expérience l’ont aidée à s’imposer.  « Nous savons ce que nous voulons, et nous allons le chercher » dit-elle. Tsuper s’est arrêtée deux ans après les Jeux olympiques 2010, persuadée qu’elle ne remporterait jamais de médaille. « J’ai pensé comme ça après Vancouver.  J’ai eu ma fille, puis la chance de m’y remettre. J’ai repris l’entraînement et ça a très bien marché ».

Lydia Lassila est ravie pour son amie « J’aime vraiment Alla. C’est une grande compétitrice, elle est là depuis longtemps. Nous allons bien ensemble car nous avons à peu près le même âge. Nous sommes toutes deux mères, je sais ce qu’elle a traversé, elle sait ce que j’ai vécu pour être présente ici… et pour que nous donnions le meilleur de nous-mêmes. Elle a sauté avec son coeur, et ce soir, elle mérite tellement ce titre ! ».

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE