Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Skeleton : « Lizzy » Yarnold prend les devants

Sotchi 2014

Options

Skeleton : « Lizzy » Yarnold prend les devants

13/02/2014

Gagnante de la Coupe du monde FIBT 2013-2014 et grande favorite à Sotchi, la Britannique Lizzy Yarnold prend la tête de la compétition féminine de skeleton après deux manches disputées sur la piste Sanki. Avec déjà une belle avance, elle est en position idéale pour succéder à sa compatriote Amy Williams, sacrée à Vancouver en 2010.

« Tout ce qui compte, c’est s’éclater dans son sport et prendre du plaisir. J’ai tellement de chance de pouvoir faire ça tous les jours ! Être heureuse, m’amuser, c’est ce qui me permet d’avoir des résultats. Je ne me mets pas de pression, je sais que je peux réussir et je fais toujours du mieux que je peux » disait Elizabeth « Lizzy » Yarnold cet hiver, alors qu’elle dominait la Coupe du monde de skeleton, alignant les victoires et les podiums sur toutes les pistes du circuit international pour finir par remporter le trophée avant de venir défendre ses chances à Sotchi.

Lizzy réalise une première descente record

Jeudi 13 février, la championne de Maidstone dans le Kent, 25 ans, n’a pas failli. Elle s’est solidement installée en tête après les deux premières manches avec un chrono cumulé de 1 minute 56 secondes et 89/100e. Elle a remporté la première manche en battant le record de la piste Sanki (58.43) puis s’est encore montrée dominatrice lors de sa deuxième descente (58.46). « J’étais juste déterminée à réaliser deux bonnes manches », a-t-elle expliqué, « J’ai vraiment apprécié mes deux descentes, j’ai laissé aller le skeleton autant que j’ai pu. J’adore cette piste. Je n’ai même pas remarqué la foule, j’étais totalement dans mon truc. Je suis ravie d’être à la première place ».

L’Américaine Noelle Pikus-Pace est 2e à 44/100e. « Je suis heureuse d’être encore en course pour le titre, bien qu’il semble difficile de rattraper la première quand vous êtres à presque une demi-seconde derrière », a-t-elle constaté.

La Russe Elena Nikitina, 3e à 55/100e, explique : « Je suis sérieusement déçue des erreurs que j’ai commises en deuxième manche. Je serais peut-être encore plus nerveuse si j’avais fait deux manches parfaites aujourd’hui. Demain, j’essayerai de me corriger et d’aller plus vite. Je suis au sommet de ma forme, je peux le faire ».

L'Américaine Katie Uhlaender, ancienne terreur du circuit et lauréate de la Coupe du monde en 2007 et 2008, est en embuscade à la 4e place, à 69/100e de Yarnold.

En revanche, la Britannique Shelley Rudman, médaillée d’argent à Turin en 2006 et championne du monde en titre, a perdu tout espoir de monter sur le podium: elle pointe en 11e position, à 1:90 de sa compatriote Yarnold. Le titre olympique sera attribué vendredi après les 3e et 4e manches. La tenante du titre, la Britannique Amy Williams, n'est pas à Sotchi, puisqu'elle a pris sa retraite en janvier 2012.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE