Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Short track : Victor An met le feu à la glace !

Sotchi 2014

Options

Short track : Victor An met le feu à la glace !

21/02/2014

Lors d’une soirée phénoménale à l’Iceberg, la star russe du short-track Victor An remporte deux nouvelles médailles d’or en l’espace d’une heure, ajoutant les titres du 500m et du relais 5000m à celui du 1000m qu’il avait gagné à Sotchi une semaine plus tôt. Il compte désormais six titres olympiques à son palmarès, nouveau record dans la discipline.

Le patineur russe gagne sa première médaille de la soirée dans le 500m, où il doit revenir de l’arrière pour s’imposer. Quelques minutes plus tard, avec ses coéquipiers, il dispute la finale du relais 5000m et achève la course en battant le record olympique, un effort nécessaire pour parvenir à devancer le quatuor américain

« Cela a été la plus belle expérience de ma carrière sportive », dit le champion de 28 ans, « je n’oublierai jamais les Jeux de Sotchi. Avant le début des compétitions, je voulais juste me concentrer pour montrer ce que je pouvais faire sur la scène olympique ». 

C’est effectivement ce qu’il a fait. Ces deux dernières semaines, le Russe a mis le feu à la glace de l’Iceberg avec une série de performances de haute volée, faites de vitesse éclair et de sens tactique affiné.

Dans le 500m il arrive à s’extraire de la dernière position où il semble bloqué durant la majorité de la finale. A deux tours de la fin, il se propulse aisément à la deuxième place. A l’attaque du dernier tour, il fait l’intérieur au Chinois Wu Daijing pour franchir la ligne d’arrivée en vainqueur en 41.312 sous les viva de la foule. Wu prend la médaille d’argent en 41.516, tandis que le Canadien Charles Cournoyer termine en bronze avec un chrono de 41.617.

Quelques minutes plus tard, An est avec ses coéquipiers Semen Elistratov, Vladimir Grigoriev et Ruslan Zakharov pour disputer une finale explosive du relais 5000m. Les Russes dominent la course, s’imposant en 6:42.100, nouveau record olympique, pour battre les USA (Eddy Alvarez, J.R. Celski, Chris Creveling and Jordan Malone)  sur le fil (6:41.371). La Chine (Deguan Chen, Tianyu Han, Jingnan Shi, Wu Daijing) qui prend le bronze loin derrière, a été victime d’une chute collective avec les Pays-Bas (4e) en début d’épreuve.

 

Victoires sur toutes les distances…

Cette médaille d’or dans le relais permet à An de compléter un historique  « grand chelem » sur les quatre distances olympiques : 500m, 1000m, 1500m (qu’il avait gagné en à Turin en 2006) et relais 5000m.

En plus de ces six médailles d’or, il compte également deux médailles de bronze (1500m à Sotchi 2014, 500m à Turin en 2006). Son total de huit médailles olympiques lui permet d’égaler le record de l’Américain Apolo Anton Ohno.

« Je suis très heureux d’égaler le record de médailles en short track » souligne An. « Je suis aussi très content d’avoir pu gagner un titre avec mon équipe. Je ne voulais qu’une chose ce soir, c’était que nous puissions sourire tous ensemble ».

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE