Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Séance bilan du CIO : transfert des connaissances des CNO concernant l’expérience des athlètes

Sotchi 2014

Options

Séance bilan du CIO : transfert des connaissances des CNO concernant l’expérience des athlètes

IOC Debriefing sees NOCs transfer knowledge on athlete experience

04/07/2014

Chargés d’assurer une expérience unique aux athlètes de leurs délégations durant les Jeux, les Comités Nationaux Olympiques (CNO) coopèrent étroitement avec les comités d’organisation. Leur contribution lors de la séance bilan des Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi était donc essentielle, comme le souligne le membre de la commission exécutive du CIO et secrétaire générale de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO), Gunilla Lindberg.

Superviser toute la logistique ayant trait aux athlètes, depuis les uniformes jusqu’à l’équipement, en passant par le transport et l’hébergement aux Jeux Olympiques, cela n’est pas une mince affaire. “C’est un vrai défi”, déclare Gunilla Lindberg, qui est également secrétaire générale du CNO suédois depuis 1989. “Le rôle des CNO est de contribuer aux préparatifs liés à l’expérience des athlètes longtemps avant la tenue des Jeux Olympiques, afin de s’assurer que lorsque les athlètes arrivent, ils bénéficient de conditions optimales.”

Pour la secrétaire générale de l’ACNO, la séance bilan ne consiste pas à montrer du doigt les points négatifs. C’est plutôt une occasion d’apprendre “pour l’avenir, pour améliorer la préparation des Jeux”. “Nous avons quelques propositions à faire, qui concernent également le CIO et les Fédérations Internationales de sports, sur divers sujets tels que les systèmes de qualification ou encore les accréditations.”

Mme Lindberg précise toutefois que les Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi ont “très bien fonctionné”. Suite aux commentaires positifs des olympiens cet hiver et à leurs grands exploits sportifs, ces Jeux ont été décrits par le président du CIO, Thomas Bach, comme “les Jeux des athlètes.”

“Je crois que chaque pays hôte devrait organiser ses Jeux selon sa propre culture, et ne jamais copier les autres”, conclut Gunilla Lindberg qui, en sa qualité de présidente de la commission de coordination des Jeux Olympiques de 2018 à PyeongChang, est très bien placée pour apprécier les contributions apportées par les CNO aux prochains Jeux Olympiques d’hiver. “Vous devriez tenir compte des expériences et des bons conseils, mais vous devriez également organiser vos Jeux à vous.”

C’est sur cinq messages clés – inspirer, gérer, mobiliser, donner les moyens d'agir et livrer – que la séance bilan des Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi s’est achevée cette semaine avec succès à PyeongChang, République de Corée.

En tout, plus de 360 représentants des futures villes hôtes ont écouté les précieux conseils prodigués concernant les meilleures pratiques en termes de gestion des Jeux, ainsi que les expériences concrètes vécues à Sotchi en février par 65 hauts dirigeants de ces Jeux Olympiques d’hiver couronnés de succès.

En savoir plus sur la séance bilan des Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE