Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Sage Kostenburg premier champion olympique à Sotchi

Sotchi 2014

Options

Sage Kostenburg premier champion olympique à Sotchi

08/02/2014

Sous un beau soleil dans le Parc Extrême de Rosa Khutor, l’Américain Sage Kostenburg est devenu samedi matin le premier champion olympique du slopestyle en snowboard, et le premier médaillé d’or des Jeux de Sotchi ! Grâce à un 1er run parfait en finale, il devance sur le podium le Norvégien Staale Sandbech et le Canadien Mark McMorris.

Un très beau parcours avec une « matriochka » (poupée russe) géante pour l’égayer, un magnifique soleil, un ciel bleu azur, un public enthousiaste : tout était réuni pour les débuts particulièrement réussis du slopestyle en snowboard à Sotchi. La journée a commencé par les demi-finales, permettant à quatre « riders » de rejoindre les huit qui s’étaient déjà qualifiés jeudi 6 février. Cette phase a notamment vu l’Américain Sage Kostenburg et le Canadien Mark McMorris accéder à la finale.

Un magnifique premier run pour Kostenburg.

Lors du premier run en finale, sur le parcours de 600m jonché de trois rails métalliques et de trois tremplins de saut, Sage Kostenburg, 20 ans, réussit un passage particulièrement imaginatif, avec des « grabs » (le fait d’attraper sa planche en l’air) très variés, un « canonball » en sortie de rail, des sauts amples, et des réceptions parfaites. Il récolte un score de 93.50 que personne n’arrivera à améliorer ! A l’issue de ce premier passage, le Britannique Jamie Nichols est au 2e rang (85.50) devant le Suédois Sven Thorgren (83.75).

Seul le Norvégien Staale Sandbech arrive à s’approcher de Kostenburg lors de son 2e passage. Il récolte 91.75 points et s’installe en 2e position. Mark McMorris réussit également à améliorer son niveau dans sa 2e tentative en finale. Un parcours sans faute lui vaut 88.75 points et la 3e place. Le premier podium des XXIIe Jeux Olympiques d’hiver est avancé ! Sven Thorgren, tombé dans son 2e run, se classe 4e (87.50), le Canadien Maxence Parrot, auteur d’un triple cork 1620 à son denier saut, est 5e (87.25), le Britannique Jamie Nichols 6e (85.50), le Finlandais Peetu Piroinen 7e (81.25) et le Japonais Yuki Kando 8e (75.75).

« La chose la plus folle qui me soit jamais arrivée »

« Je fais un peu les choses au hasard. Trois minutes avant ma manche, je ne savais même pas que j'allais faire un 1620 (quatre rotations et demi sur lui-même) et mon dernier saut, je ne l'avais jamais tenté avant ! Je suis particulièrement excité ! C’est fantastique ! C'est la chose la plus folle qui me soit jamais arrivée !» s’exclamera le premier champion olympique des Jeux de Sotchi.

« Chacun d’entre nous a le grand frisson ici, et vous avez pu nous voir nous taper dans les mains dans l’aire d’arrivée. Ce n’est pas que nous angoissons quand un autre concurrent descend et pose un de ses sauts, nous attendons tous que le suivant réussisse sont passage ! J’ai grandi avec Mark McMorris et Staale Sandbech. Je les connais depuis six ans. Nous sommes devenus de très bons amis. Nous ne sommes pas des adversaires. Nous nous aimons ! » dit aussi Sage Kostenburg, qui restera pour toujours le premier vainqueur du slopestyle dans le plus grand évènement sportif au monde.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE