Accueil > Actualités > RIO 2016 > Rio 2016 place l’héritage au cœur de la planification des Jeux

Rio 2016

Options

Rio 2016 place l’héritage au cœur de la planification des Jeux

Rio 2016 puts legacy at heart of Games planning
©IOC/Pilar Olivares

05/08/2014

Tandis que se poursuit le compte à rebours des Jeux Olympiques de Rio 2016, le comité d’organisation a rappelé ses engagements pour que les Jeux laissent un héritage durable à la ville hôte et à l’ensemble de la société brésilienne.

S’exprimant le jour où Rio marquait l’entrée dans les deux ans avant l’ouverture des Jeux, Carlos Nuzman, président du comité d’organisation a déclaré : « Les Jeux laisseront à Rio et au Brésil un héritage important qui commence à prendre forme. Aucune autre ville ne bénéficiera d’autant de retombées positives en termes de transformations que Rio. »

Parmi les projets que la venue à Rio des Jeux Olympiques de 2016 a accélérés, 27 initiatives gouvernementales ont été lancées qui touchent les infrastructures, l’environnement et l’amélioration sociale. La revitalisation du quartier historique du port de Rio de Janeiro, le prolongement du réseau de métro et la création du LRT, un service ferroviaire léger dans le centre de la ville, sont au nombre des travaux engagés, de même que le renforcement sanitaire, des mesures anti- inondations et la construction d’équipements éducatifs et sportifs. Autant de projets à l’origine d’un legs durable pour Rio et qui perdureront longtemps après la fin des Jeux de 2016.  

Nombre des sites sportifs construits pour les Jeux demeureront également en usage après la fin des Jeux à Rio, comme les trois halles sportives du Parc olympique, le Centre aquatique Maria Lenk, le Vélodrome olympique de Rio et le Centre de tennis olympique qui formeront le premier Centre d’entraînement olympique du Brésil (OTC) destiné aux athlètes de haut niveau.

La quatrième halle, où auront lieu les matches de handball durant les Jeux, sera transformée, pour sa part, grâce à la technique innovante d’architecture nomade, en quatre écoles publiques de 500 élèves chacune.

« La conversion de la salle de handball de Rio 2016 en quatre écoles après les Jeux est un excellent exemple de l’engagement de Rio pour que les Jeux de 2016 laissent des bienfaits tangibles à la population locale, » explique Nuzman. « L’architecture nomade, un concept défini par nos partenaires du gouvernement, est une première pour les Jeux et nous sommes fiers que 2 000 écoliers brésiliens en bénéficient dans les années à venir. »

Devant autant d’initiatives, la présidente de la commission de coordination du CIO, s’est dite impressionnée par l’engagement de Rio 2016 à assurer le legs durable des Jeux.

« Quand nous attribuons les Jeux à une ville, notre action ne se résume pas à la seule supervision des préparatifs des Jeux. Nous examinons aussi ce qu’ils laisseront et nous aidons la ville et le pays à maximiser les bénéfices d’être un hôte olympique, » a-t-elle rappelé au terme de la cinquième visite de la commission de coordination à Rio en septembre 2013.

L’héritage des Jeux a été également au centre des discussions du président du CIO, Thomas Bach avec la présidente Dilma Rousseff en juillet 2014, quand ils se sont entretenus des legs positifs des Jeux de 2016 sur le plan social, économique et sportif.

« C’est avec plaisir que j’ai constaté toute la confiance que la présidente Rousseff accordait aux Jeux et au legs dont ils seront à l’origine. Il a été très appréciable d’entendre que les Jeux et leur héritage étaient prioritaires, » a confié le président Bach. « Le CIO contribuera à hauteur d’USD 1,5 milliard à la tenue des Jeux, ce qui laissera un héritage sportif, économique et social considérable. »

À LA UNE