Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Record du monde pour Yzuru Hanyu dans le programme court !

Sotchi 2014

Options

Record du monde pour Yzuru Hanyu dans le programme court !

13/02/2014

Le jeune prodige japonais de 19 ans Yzuru Hanyu a frappé très fort dans le programme court de patinage artistique messieurs disputé jeudi 13 février sur la glace de l’Iceberg. Pour la première fois, les 100 points ont été dépassés (101,45). Il devance avant le libre le triple champion du monde en titre canadien Patrick Chan (97,52) et l’Espagnol Javier Fernandez (86.98).

La soirée dans l’Iceberg, devant une foulé passionnée, a commencé par un triste moment. La superstar russe Evgueni Plushenko est entré sur la glace, puis a fait demi-tour. Après s'être présenté pour les 6 minutes d'échauffement, le double champion olympique a ressenti de vives douleurs au dos suite à quelques sauts qu'il a tenté. « Je suis sincèrement désolé pour mes fans et pour tout le monde mais j'ai voulu y croire jusqu'à la fin. J'en ai presque pleuré. C'est vraiment dur, croyez-moi. Ce n'est pas de cette façon que je voulais terminer ma carrière » a dit Plushenko, 31 ans, le quadruple médaillé olympique, en or dans l’épreuve par équipes le premier jour des Jeux.

La compétition a donc continué sans lui. Le jeune prodige Japonais Yuzuru Hanyu s’est montré proprement époustouflant. Au son de la chanson « Parisienne Walkways » de Gary Moore, il a enchainé un quadruple boucle, un triple axel, une combinaison triple lutz-triple boucle piqué pour obtenir un score de 101,45, améliorant ainsi de 1,61 points le record qu’il avait signé en finale du Grand Prix ISU en décembre dernier à Fukuoka (Japon) où il avait devancé Patrick Chan.

 

« Je n’essayais pas de dépasser les 100 points », a expliqué l’élève de Brian Orser, « Je voulais juste proposer la meilleure performance que je puisse faire. Et j’ai été vraiment très surpris par mon score. » A propos du forfait de dernière minute d’Evgeni Plushenko, qu’il avait battu dans le « court » de l’épreuve par équipes, Hanyu a déploré : « J’ai été désolé de ne ne pas l’avoir vu en première place quand j’ai pris la glace. j’ai commencé le patinage à cause de lui. Je le respecte, je l’admire. C’est vraiment triste. Je suis heureux d’avoir pu une fois patiner contre lui dans l’épreuve par équipes ».

Patrick Chan : « J’ai mon plan »

Quant à Patrick Chan, il a obtenu un bon 97.52 (à quatre points d’Hanyu) après avoir retourné son triple axel au son d’« Elégie en mi bémol mineur » de Serge Rachmaninov. Mais il explique : « J’aime être en seconde position. J’aime être le chasseur. Je peux prendre du plaisir aux Jeux Olympiques durant le programme libre. Hanyu a une cible dans le dos, et ici, la cible est plus grosse. Quatre points, je les ai déjà rattrapés dans le passé sur un programme libre. Je l’ai déjà fait. J’ai mon plan ». Il s’est également montré désolé de ne pas pouvoir concourir contre Plushenko.

Pour sa part, le double champion d’Europe en titre espagnol Javier Fernandez, partenaire d’entraînement de Hanuyu chez Brian Orser à Toronto, se poste en 3e position, avec un score de 86.98. il a chuté sur son triple axel au milieu d’une performance entraînante sur fond de « Satan Takes Holiday ». « Ce n’étais pas mon jour, j’ai fait pas mal de faux pas. Mais je reste dans la course. Le seule chose que je peux faire, c’est de me battre jusqu’au bout.».

Le Japanais Daisuke Takahashi est 4e avec 86.40 points après être retombé sur ses deux pieds lors de son quadruple boucle. Mais il n’est pas loin de Fernandez, et le médaillé de bronze à Vancouver en 2010 reste en course pour le podium.

Tout se jouera lors du libre, ce vendredi. Le spectacle promet d’être grandiose. Et quelque soit le vainqueur, ce sera un résultat historique. Ni le Japon, ni le Canada, ni l’Espagne n’ont encore connu un champion olympique de patinage artistique messieurs.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE