Accueil > Actualités > Grenoble 1968 > Peggy Fleming - Patinage artistique

Grenoble 1968

Options

Peggy Fleming - Patinage artistique

Peggy Fleming - Patinage artistique

10/02/1968

Peggy Fleming

Ces Jeux ne furent pas ceux des Américains. Habitués aux succès à grande échelle, les États-Unis ne remportèrent qu’une seule médaille d’or à Grenoble, mais quelle médaille !

Peggy Fleming dominait le patinage artistique féminin dans les années soixante. Elle avait remporté le titre national américain en 1964 et allait récidiver lors des quatre années suivantes. En 1966, elle décrocha le titre mondial, premier volet d’un triptyque qui se poursuivit en 1967 et 1968. Et à chaque fois figurait dans ses patins à la deuxième place, l’Allemande de l’Est Gabriele Seyfert. Les deux femmes se présentèrent donc en France comme les deux favorites.

Pour le patinage artistique américain, ce fut un événement particulièrement émouvant. Toute l’équipe nationale avait en effet trouvé la mort en 1961 dans une catastrophe aérienne. La nation entière était sous le choc et après des années où les patineurs américains avaient été considérés comme des concurrents redoutables, le jeune Tim Wood n’avait obtenu qu’une unique médaille de bronze aux Jeux olympiques d’hiver de 1964. L’opportunité d’une victoire synonyme de renouveau se présentait donc.

Malgré l’énorme pression, Peggy Fleming parvint à satisfaire les attentes de ses compatriotes. Elle avait terminé sixième des Jeux de 1964 et visait cette fois-ci la victoire, grâce à sa technique améliorée. Elle s’imposa donc avec détermination et panache, livrant une superbe performance qui lui valut l’or, une nouvelle fois confortablement devant Seyfert, l’éternelle seconde.

Ce succès allait être le dernier de sa carrière de patineuse en compétition. Elle était invaincue depuis trois ans, et sa rivale est-allemande ne tarissait pas d’éloges à son sujet : « C’est une patineuse qui n’a aucun point faible », déclara-t-elle. Peggy Fleming participa ensuite à des tournées de spectacles sur glace et devint une éminente commentatrice de télévision. Elle demeure l’une des patineuses les plus populaires qu’ait jamais produites l’Amérique.

PHOTOS

À LA UNE