Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Patrizia Kummer reine du géant parallèle

Sotchi 2014

Options

Patrizia Kummer reine du géant parallèle

Patrizia Kummer reine du géant parallèle
©Getty images (2)

19/02/2014

La suissesse Patrizia Kummer triomphe en finale du géant parallèle dames en snowboard, en surmontant un défaite en première manche de la finale pour l’emporter face à la Japonaise Tomoka Takeuchi. Le match pour le bronze est remporté par la Russe Alena Zavarzina tandis que son époux Vic Wild remporte la compétition masculine !

Tomoka Takeuchi et Patrizia Kummer commencent par signer les deux meilleurs temps des qualifications, seules à cumuler un temps sur les deux parcours (le bleu et le rouge) en moins d’une minute et 46 secondes.

Kummer élimine en deux manches sèches la Russe Ekaterina Tudegesheva en 1/8èmes de finale, la Tchèque Ester Ledecka en quarts et la Russe Alena Zavarzina (disqualifée) en demi finale. De son côté, Takeushi prend le meilleur sur l’Italienne Corinna Boccacini au premier tour, sur la Canadienne Caroline Calve au suivant et sur l’Autrichienne Ina Meschik pour aller jouer la médaille d’or en finale.

Dans le match pour l’or, Tomoka Takeuchi remporte la première manche avec 30/100e d’avance. Mais elle part à la faute dans le 2e acte, alors que Patrizia Kummer s’envole vers la médaille d’or. Le match pour le bronze voit Ina Meschik devancer Alena Zavarzina dans la manche initiale, puis la Russe l’emporter de 82/100e pour monter sur la troisième marche du podium. 

Une première féminine en snowboard pour le Japon

Kummer est la 50e athlète suisse médaillée aux Jeux d’hiver, tandis que Tekeushi est la première snowboardeuse japonaise à monter sur un podium olympique, après que Ayu-mu Hirano et Taku Hiraoka en aient fait de même chez les hommes en half-pipe quelques jours plus tôt.

« Je ne peux pas y croire. C’est de la folie ! Je pense encore qu’il faut que j’y retourne pour disputer une manche supplémentaire ! », s’exclame Patrizia Kummer, folle de bonheur. « C’était très ardu, rempli de bosses, ce n’était vraiment pas facile. Le parcours « rouge » était le meilleur pour moi donc ça a été parfait de disputer le premier run de la finale dans le « bleu » puis d’aller ensuite dans le rouge où j’étais persuadée que j’allais rattraper mon retard ».

Pour Tomoka Takeushi, cette médaille d’argent, n’est qu’un commencement : « Les athlètes asiatiques deviennent de plus en plus forts en snowboard. Pas seulement le Japon. L’Asie progresse vers les sommets, saison après saison… »

Alena Zavazina pour sa part, est tout à son bonheur de pouvoir fêter une médaille familiale, puisque son mari Vic Wild est sacré champion olympique chez les hommes !

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE