Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Patinage de vitesse : Zbigniew Brodka crée l’histoire pour 3/1000e de seconde !

Sotchi 2014

Options

Patinage de vitesse : Zbigniew Brodka crée l’histoire pour 3/1000e de seconde !

Patinage de vitesse : Zbigniew Brodka crée l’histoire pour 3/1000e de seconde !
©Getti Images (2)

15/02/2014

Le Polonais Zbigniew Brodka crée la sensation samedi 15 février sur l’ovale Adler, en stoppant la domination néerlandaise sur les épreuves masculines de patinage de vitesse avec sa victoire sur 1500m pour seulement 3/1000e d’avance sur le patineur « oranje » Koen Verweij ! Le Canadien Danny Morrison est en bronze à 22/100e.

Zbigniew Brodka, 29 ans et premier champion olympique polonais de l’histoire en patinage de vitesse, n'était pas attendu à pareille fête. Le 1500m est certes sa distance de prédilection, puisqu'il a décroché trois podiums en Coupe du monde sur cette distance, dont un cet hiver, mais jamais il n'avait brillé dans un grand rendez-vous. A Vancouver en 2010, il s'était classé 27e. Il était toutefois en progrès comme il l'avait montré lors des derniers Mondiaux 2013 avec sa 6e place sur cette même piste de l'Adler Arena.

Avec un chrono de 1 minute 45 secondes 006/1000e, le patineur de Lowicz qui a débuté sa carrière en short-track, a pris le meilleur sur tout le monde. Avec un soupçon de chance, puisque son dauphin, le Néerlandais Koen Verweij, qui patinait dans la dernière paire, a été crédité d'un chrono de 1 minute 45 secondes 009/1000e. Après un moment de flottement (le temps que les deux patineurs soient départagés au millième de seconde), Brodka a pu lever les bras en signe de victoire.

Cette médaille d'argent pour Verweij, qui ne cachait pas sa tristesse lors de la cérémonie protocolaire, a un goût de défaite. Même tristesse pour son compatriote Mark Tuitert, champion olympique en titre et doyen des engagés (33 ans) qui a dû se contenter de la 5e place (1:45.42).

« Je ne peux pas croire ça. Les Mondiaux et les Jeux Olympiques, ça a toujours été mon rêve, et maintenant j’ai une médaille d’or ! » a expliqué Zbignew Brodka. « Avant la course, j’étais nerveux. Après, je n’ai été sûr de rien puisque le tableau d’affichage montrait Verweij vainqueur. Mais j’ai ensuite vu que j’avais gagné. Un sentiment indescriptible m’a alors envahi ». 

Quant à Koen Veweij, il n’a pu que déplorer à chaud : « Ce n’est pas ce que je voulais faire. Ce n’étais pas assez. Je devrais être content de remporter l’argent, mais je ressens cet instant comme une grosse défaite, comme si j’avais travaillé si dur, couru de façon si consistante, pour rien. Après ma belle saison, je savais que je pouvais le faire et je me sentais bien… »

A chaque épreuve, sa médaille « orange »

C’est la première épreuve que les Pays-Bas ne remportent pas à Sotchi chez les messieurs. Ils avaient jusque là maltraité la concurrence avec des triplés sur 500m, 5000m ainsi que le titre et le bronze sur 1000m, et se contentent cette fois d’une médaille d’argent. La domination des "Oranje" reste sans partage à Sotchi avec 9 médailles sur 12 chez les messieurs, 13 sur 21 au total. La médaille de bronze est revenue au Canadien Denny Morrison, pour son deuxième podium à Sotchi après l'argent sur 1000m.

Pour l'Américain Shani Davis, les jours se suivent et se ressemblent avec une 11e place à près d'une seconde du nouveau champion olympique. Le double champion olympique du 1000 m (2006 et 2010), 31 ans, repartira de Sotchi sans médaille.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE