Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Patinage de vitesse : L’Arène Adler vire à l’orange !

Sotchi 2014

Options

Patinage de vitesse : L’Arène Adler vire à l’orange !

10/02/2014

Comme seuls les américains Phil et Steve Mahre avant eux lors du slalom de Sarajvo en 1984, les jumeaux Michel et Ronald Mulder montent de concert sur le podium du 500m à l’occasion d’un nouveau triplé néerlandais en patinage de vitesse sur l’ovale Adler. Michel l’emporte, Jan Smeekens termine 2e, et Ronald prend la médaille de bronze.

Le Néerlandais Michel Mulder est sacré champion olympique du 500 m, l'épreuve-phare du patinage de vitesse, lundi, et monte sur la plus haute marche d'un podium 100% « oranje », pour la deuxième fois des Jeux de Sotchi. Avec un temps cumulé de 69.31/100 sur la glace de l'Adler Arena, il devance ses compatriotes Jan Smeekens, 2e (69.32), et son frère jumeau Ronald Mulder, 3e (69.46) et offre aux Pays-Bas, leur troisième titre des Jeux et le deuxième triplé après celui réalisé sur le 5000 m messieurs.

Les Pays-Bas raflent tout

Ce podium consacre un peu plus les Pays-Bas comme la nation du patinage de vitesse avec sept médailles sur neuf possibles depuis le début des Jeux. Les Néerlandais prennent l’avantage sur leurs  concurrents asiatiques. Mo Tae-bum, champion olympique du 500 m à Vancouver et double champion du monde de la distance, termine au pied du podium, 4e. Les Japonais Joji Kato, en bronze à Vancouver en 2010, finit 5e, devant son compatriote Keiichiro Nagashima, vice-champion olympique à Vancouver, 6e.

Si Michel Mulder, double champion du monde de sprint en titre (deux 500m et deux 1000m disputés sur un week-end), était attendu comme un prétendant, son jumeau Ronald et Smeekens sont des surprises à ce niveau-là. Ronald, qui n'avait encore jamais remporté de médaille dans un rendez-vous majeur, a battu le record de la longue piste de Sotchi avec une deuxième manche en 34 secondes 50/100e.  De son côté, Smeekens arrivait en forme après son bronze lors des Mondiaux 2013, et avait déjà posé une option sur le podium en réussissant le meilleur temps de la première manche (34.59).

Les jumeaux Mulder deviennent la deuxième paire à monter sur un podium olympique d'hiver après les skieurs alpins américains Phil et Steven Mahre en 1984. « Quand j’ai passé la ligne, je ne savais pas où j’en étais. Puis j’ai vu que j’avais gagné et je ne pouvais pas y croire. Après tout ce travail, j’ai la médaille d’or. C’est incroyable » a déclaré Michel Mudler.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE