Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Mikaela Shiffrin, l’adolescente aux pieds d’or

Sotchi 2014

Options

Mikaela Shiffrin, l’adolescente aux pieds d’or

Mikaela Shiffrin, Slalom’s teenage sensation
©Getty

06/01/2014

À 17 ans, l’Américaine Mikaela Shiffrin est devenue la meilleure slalomeuse au monde, remportant le titre planétaire à Schladming en février 2013, puis le globe de cristal de la spécialité au terme de la Coupe du monde FIS un mois plus tard. Elle s’annonce comme une des stars des Jeux de 2014 à Sotchi.

Tout a été très vite pour Mikaela Shiffrin, quasiment née sur des skis dans sa station de Vail (Colorado). Douée d’un talent extraordinaire, elle doit juste attendre d’avoir l’âge réglementaire de 15 ans pour disputer sa première course FIS, un super-combiné de Nor-Am Cup à Panorama (Canada). Cette même année 2010, Mikaela est médaillée de bronze en slalom lors des championnats du monde juniors de Crans Montana (Suisse). À 16 ans,  elle est la plus jeune championne des États-Unis de l’histoire du ski alpin en remportant le slalom, puis obtient son premier podium en Coupe du monde dans sa discipline de prédilection, le 29 décembre 2011  à Lienz (Autriche) en partant avec le dossard 40 pour signer le 12e temps de la première manche, puis le meilleur chrono du second acte synonyme de 3e place à l’arrivée.

 

"Skier, c’est mon art"  

La saison suivante, Mikaela emporte tout sur son passage. Dans la foulée de sa première victoire à Are (suède) le 20 décembre 2012,  elle domine son sujet et ses adversaires, s’imposant encore le 4 janvier à Zagreb (Croatie), deux semaines plus tard à Flachau (Autriche) puis enfin le 16 mars 2013 lors de la « finale » de Lanzerheide (Suisse) alors qu’elle vient de fêter ses 18 ans, pour enlever le globe de cristal du slalom devant la Slovène Tina Maze. Elle est entretemps devenue championne du monde le 16 février à Schladming (Autriche) en réalisant une 2e manche canon après avoir pris la 3e place sur le premier tracé. « Skier, c’est mon art. C’est comme un puzzle, ou de la peinture, ou de la musique. Quand je skie, c’est comme une chanson. J’entends le rythme dans ma tête. Quand je commence à descendre sur ce rythme, je trouve la fluidité et il y a tellement de vitesse et de puissance que je suis envahie par des sensations incroyables. C’est de là que vient toute ma joie ! » explique-t-elle.  

Cette adolescente pas comme les autres sera à Sotchi un des fers de lance de l’équipe alpine des USA, particulièrement compétitive avec notamment Ted Ligety. Elle travaille activement pour ajouter une autre corde à son arc, le slalom géant, et son implication totale dans sa carrière sportive la voit également prendre des cours d’Allemand, la langue principale du « cirque blanc ».   

Le 16 novembre, pour le premier slalom de la Coupe du monde FIS 2013-2014 à Levi (Finlande), Mikaela signe le meilleur temps des deux manches, et démarre donc la saison olympique comme elle avait terminé la précédente : par une victoire. Elle s’avance en favorite vers l’épreuve qui se disputera le 21 février à Rosa Khutor. « J’y vais pour mettre le feu, en espérant que je vais m’y amuser autant que possible, peu importe le stress ». La bonne approche pour une adorable championne prête à marquer l’histoire de son sport.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE