Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Mikael Kingsbury, le nouveau roi des bosses canadien

Sotchi 2014

Options

Mikael Kingsbury, le nouveau roi des bosses canadien

Mikael Kingsbury
©Getty Images

01/02/2014

Comme Jean-Luc Brassard en 1994 et Alexandre Bilodeau en 2010, Mikael Kingsbury est prêt à réaliser un exploit à Sotchi. Le champion originaire du Québec domine les compétitions de bosses depuis déjà deux saisons et a obtenu sa sélection pour les Jeux dès février 2013. À 21 ans, il a déjà battu plusieurs records. Il s’élancera en favori à Rosa Khutor le 10 février 2014.

Être un Canadien du Québec et avoir fait ses gammes sur les pentes de la chaîne des Laurentides semble être un atout certain lorsqu’il s’agit d’aller chercher la médaille d’or en bosses aux Jeux Olympiques d’hiver. Après Jean-Luc Brassard, sacré à Lillehammer en 1994, puis Alexandre Bilodeau, vainqueur à Vancouver en 2010, voici la nouvelle merveille venue de la « belle province », Mikael Kingsbury de Deux-Montagnes.

Dès qu’il a percé au plus haut niveau international à 18 ans, lors de la saison 2010-2011, Mikael a expliqué quel était son objectif : « Gagner la médaille d’or en 2014 à Sotchi ! ».  En remportant sa première victoire dans la compétition de bosses de Beida Lake (République populaire de Chine) le 21 décembre 2010, il est devenu à 18 ans le plus jeune vainqueur d’une épreuve de ski  acrobatique de la Coupe du monde de la FIS. Son premier record, qui sera suivi par d’autres, « Mik » emportant tout sur son passage les hivers suivants.



« Je ne sais pas expliquer ce qui fait ma réussite. Je travaille dur en salle et sur mes skis. Chaque fois que je prends le départ, c’est pour gagner, et ce que je fais m’amuse beaucoup. J’imagine que c’est l'association de tout ça qui me permet d’avoir bons résultats » partant de ce constat tout simple, ajoutant « Je suis perfectionniste dans mon ski. Je veux tout le temps être parfait et j’ai une grande capacité de concentration », Mikael Kingsbury devient le n°1 mondial de sa discipline. Il remporte les Coupes du monde de ski acrobatique 2011-2012 (à 19 ans) et 2012-2013 aussi bien dans sa spécialité qu’au classement général, notamment fort d’un record de 19 podiums consécutifs (dont 13 victoires) du 10 décembre 2011 au 23 février 2013 !

Invaincu à Sotchi !

Chaque fois qu’il se rend à Sotchi, Mikael Kingsbury s’impose sur la piste olympique de Rosa Khutor, tout d’abord en Coupe d’Europe (5 mars 2012) puis en Coupe du monde (15 février 2013), cette victoire dans la dernière compétition préolympique marquant par ailleurs le terme d’un  processus de sélection interne lui offrant directement son billet pour les Jeux. « C’est un rêve que je viens de réaliser ! Je suis très satisfait de la façon dont j’ai géré cette course. Je serai prêt l’an prochain. J’aborderai la course avec beaucoup de confiance ! », dit-il, moins de trois semaines avant de devenir champion du monde à Voss Myrkdalen (Norvège) le 5 mars 2013.

 

Il prend  également la médaille d’argent en bosses parallèles au terme d’un extraordinaire duel en finale face à Alexandre Bilodeau. « J’ai de très bon rapports avec lui. Je le connais depuis toujours. Il a été un modèle pour moi. Nous ne sommes rivaux que sur la piste. Nous sommes bons amis » explique-t-il.
Auteur de magnifiques figures dans les airs (sa parfaite exécution du « cork 1080 » lui donne  souvent l’avantage), très rapide, fluide et précis sur les bosses, vainqueur d’entrée de la première épreuve de la Coupe du monde 2013-2014 à Ruka (Finlande) le 14 décembre, de nouveau  premier à Deer Valley (USA) le 9 janvier, Mikael Kingsbury est prêt à faire le spectacle à Sotchi. « Je suis très excité ! Ce seront mes premiers Jeux. Je les ai regardés depuis ma plus tendre  enfance. C’est quelque chose de fabuleux pour moi. Je vais réaliser le plus grand rêve de ma vie. Dans le portillon de départ, je serai prêt. Et je ferai le meilleur « run » possible pour, je l’espère, gagner la médaille d’or ».

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE