Accueil > Actualités > Médias CIO > Le CIO et le secrétariat de l'ONU signent un accord historique afin d'œuvrer ensemble pour l'édification d'un monde meilleur par le sport

Actualités

Précédent| Retour à la liste| Suivant
28 avril 2014 - Actualité

Le CIO et le secrétariat de l'ONU signent un accord historique afin d'œuvrer ensemble pour l'édification d'un monde meilleur par le sport

282 vues
1 2 3 4 5 Current Rating: 4
Le CIO et le secrétariat de l'ONU signent un accord historique afin d'œuvrer ensemble pour l'édification d'un monde meilleur par le sport ©IOC / Jason Evans

Le président du CIO appelle à nouveau les personnes impliquées dans des conflits "à entamer un dialogue direct".

Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, et le secrétaire général des Nations Unies,  Ban Ki-moon, ont signé aujourd'hui un accord historique au siège des Nations Unies à New York visant à renforcer la collaboration au plus haut niveau entre leurs deux organisations.

Cet accord insiste en outre sur le fait que le CIO et les Nations Unies "partagent les mêmes valeurs, à savoir la contribution à l'édification d'un monde pacifique et meilleur par le sport."

Le CIO, lequel s'est vu octroyer le statut d'observateur auprès des Nations Unies en 2009, entretient depuis longtemps de solides relations avec les agences du système onusien, travaillant de pair avec celles-ci au niveau mondial sur de nombreuses initiatives qui utilisent le sport comme vecteur de développement et de paix. L'accord d'aujourd'hui signifie que le CIO va désormais œuvrer avec le secrétariat des Nations Unies sur un large éventail de projets dans le monde entier.

S'exprimant lors de l'annonce de l'accord, le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : "Le sport peut changer le monde, mais il ne peut pas le changer seul. Lorsqu'il s'agit de placer le sport au service de l'humanité, nous souhaitons et devons nouer des partenariats avec d'autres acteurs de la société. Le Mouvement olympique est désireux d'apporter sa contribution aux efforts louables des Nations Unies déployés pour maintenir et édifier la paix et encourager le changement dans la société."

L'accord, lequel a été signé en présence du président de l'Assemblée générale, prend acte de l'objectif du CIO et du Mouvement olympique : contribuer à édifier un monde pacifique et meilleur en éduquant les jeunes par le sport sans discrimination aucune. Il invite également à respecter l'autonomie du sport.

Les deux organisations lancent un appel commun pour que des initiatives soient lancées dans le domaine du sport afin de promouvoir l'intégration sociale et le développement économique, notamment :

a)   l'accès au sport pour toutes les communautés, en particulier les populations les plus défavorisées et marginalisées;

b)   une éducation physique de qualité dans les établissements scolaires;

c)   l'autonomisation des jeunes, l'éducation et le développement des compétences;

d)   l'autonomisation des femmes et des jeunes filles;

e)   l'édification de la paix et le dialogue communautaire;

f)    la promotion de modes de vie sains; et

g)   la durabilité environnementale.

C'est dans ce cadre que le CIO, main dans la main avec les Comités Nationaux Olympiques, les Fédérations Internationales de sport, les comités d'organisation et les athlètes, travaillera avec les États membres de l'ONU, les envoyés spéciaux, les conseillers spéciaux et ambassadeurs de bonne volonté ainsi que les agences et fonds spécialisés de l'ONU.

"Ce tout premier protocole d'accord entre nos organisations est la suite logique d'années d'étroite collaboration au cours desquelles le sport a été utilisé pour promouvoir le développement et la paix", a confié le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Et d'ajouter : "Le sport a le pouvoir de rassembler, d'améliorer la santé publique et de promouvoir le travail d'équipe et le respect mutuel."

À l'occasion de la signature de cet accord, le président d'honneur du CIO, Jacques Rogge, a également été nommé envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour les jeunes réfugiés et le sport. Jacques Rogge aura pour principale mission de soutenir le secrétaire général des Nations Unies afin de faire avancer, grâce au sport, les différentes causes que sont la paix, le développement et une société qui favorise l'intégration. Pour toutes les questions de fond, l'envoyé spécial travaillera en étroite collaboration avec le haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés.

Dans son discours, le président du CIO a réitéré son appel lancé, lors des cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Olympiques d'hiver à Sotchi, aux dirigeants du monde entier à "respecter le message olympique de bonne volonté, de tolérance, d'excellence et de paix." Il a de nouveau exhorté tous ceux qui sont impliqués dans un processus d'affrontement à suivre l'exemple olympique de dialogue et de paix.

"Ayez le courage de régler vos désaccords par un dialogue direct au plus haut niveau dans un esprit de respect mutuel, de bonne volonté et de paix", a-t-il déclaré.

Parmi les personnes présentes aux côtés de Thomas Bach, citons le président d'honneur du CIO, Jacques Rogge, le membre du CIO en Norvège et champion olympique, Ole Einar Bjørndalen, le secrétaire général du Comité National Olympique des États-Unis, Scott Blackmun, et le champion olympique américain de marathon, Meb Keflezighi.

La délégation du CIO a par ailleurs participé à une réunion convoquée par le secrétaire des Nations Unies sur le sport au service du développement et de la paix au siège des Nations Unies, faisant ainsi écho à la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, dont la première édition s'est tenue le 6 avril dernier.

Meb Keflezighi, médaillé d'argent aux Jeux Olympiques de 2004 à Athènes et plus récemment vainqueur du marathon de Boston le 21 avril dernier, a notamment parlé de la manière dont le sport avait changé sa vie lorsqu'il a découvert le sport organisé en quittant l'Érythrée pour les États-Unis à l'âge de 10 ans.

"Le sport est une vraie école de la vie; il m'a d'ailleurs permis de décrocher un doctorat. Le sport m'a appris l'autodiscipline, l'engagement et la persévérance. Il m'a appris que le succès se gagnait par petites étapes, grâce au travail acharné et aux enseignements tirés des erreurs commises", a confié Meb Keflezighi. "Outre ces compétences de vie, le sport m'a apporté quelque chose de très important en tant que réfugié d'un pays dévasté par la guerre. Le sport m'a en effet donné de l'espoir. Je tiens à saluer le CIO et l'ONU qui se servent du sport pour apporter un peu d'espoir dans les camps de réfugiés et la paix dans les régions en proie à la violence. Je suis convaincu que ces efforts font une vraie différence."

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos
YouTube : www.youtube.com/olympics

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr
Veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org pour toute demande de photos ou de séquences d'archives.

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube

Précédent| Retour à la liste| Suivant