Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Main basse des canadiennes sur le skicross dames !

Sotchi 2014

Options

Main basse des canadiennes sur le skicross dames !

21/02/2014

La Canadienne Marielle Thompson remporte la compétition de skicross dames devant sa compatriote Kelsey Serwa, vendredi 21 février à Rosa Khutor. Les deux canadiennes qui se sont échappées dès le départ de la finale à quatre, devancent à l’arrivée la Suédoise Anna Holmlund, alors que la Française Ophélie David n’a pas pu terminer la course. 

Des qualifications à la finale, Marielle Thompson, 21 ans, se montre impériale, elle survole tous ses tours avec beaucoup d’aisance, dessinant des trajectoires impeccables et assurant parfaitement ses sauts. Ophélie David, 37 ans, est également très à l’aise jusqu’à sa demi-finale qu’elle termine derrière l’inarrêtable Marielle. 

Anna Holmund avance vers la course décisive en gagnant son 1/8ème de finale, puis en terminant 2e de son quart. En demi-finale, elle court avec Kelsey Serwa et la championne du monde en titre suisse Fanny Smith. Cette dernière se détache devant Holmlund, Serwa est 3e, au bord de l’élimination. Mais Smith chute… et la Canadienne se faufile en finale. « C’est ça le skicross. Tout peut arriver. Il ne faut rien lâcher jusqu’à la la ligne d’arrivée ! » expliquera la vice-championne olympique.

Dès le départ de la finale, les deux Canadiennes s’échappent. Thompson contrôle Serwa tandis que David cherche à les rattraper en 3e position. Mais la Française atterrit en déséquilibre à la réception d’un gros saut. C’est la chute. « Je ne voulais pas assurer le bronze, je voulais gagner. Je me suis dit qu’avec le coeur, ça allait passer, mais il faut aussi la tête. Je pensais vraiment pouvoir les dépasser mais j’ai manqué de sérénité et j’ai raté l’amortie sur le saut », raconte Ophélie David, septuple gagnante de la Coupe du monde de skicross (2004-2010).

Thompson et Serwa arrivent en formation sur la ligne d’arrivée pour un doublé canadien, Holmlund se pare de bronze. Marielle Thompson, sur le podium de pratiquement toutes les compétitions de skicross de la coupe du monde FIS cette saison, leader du classement, honore son statut de favorite et  succède à sa compatriote Ashleigh McIvor, qui l’avait emporté à Vancouver en 2010.

« Je suis vraiment heureuse que notre équipe de ski freestyle ait eu autant de succès à Sotchi »
se réjouit Marielle Thompson, constatant que le Canada a remporté neuf médailles dans cette discipline à Rosa Khutor. « Je suis vraiment, vraiment très excitée ! Et si contente de pouvoir partager ce moment avec Kelsey. C’est génial pour notre pays. Je suis si fière de ramener l’or au Canada… et qu’il reste au Canada ! ».

Kelsey Serwa, qui fut sacrée championne du monde en 2011 ajoute pour sa part « Nous avons suivi un excellent programme, nous nous sommes vraiment soutenues, et nous nous sommes poussées l’une et l’autre. Nous avons suivis l’équipe durant toute la quinzaine, et voir les Canadiens monter sur les podiums nous a donné la pèche ! ».

« Kelsey m'a tout appris »

Comme beaucoup de spécialistes du skicross, Thompson est arrivée dans ce sport par le biais du ski alpin: « J'en ai fait jusqu'à 16 ans mais j'ai voulu essayer quelque chose de nouveau. Il y avait cette petite course de skicross à Whistler, je me suis éclatée et je me suis dit: « C'est ce que je veux faire ». J'adore ce sport, c'est la meilleure façon de s'amuser sur des skis »

A ses débuts en Coupe du monde en 2010-2011, Marielle Thompson a été chaperonnée par Serwa, sacrée championne du monde et gagnante des X Games ce même hiver avant de se blesser deux fois au même genou en 2012 et 2013. « Kelsey m'a tout appris, c'est grâce à elle que j'en suis là », a souligné Thompson.

Depuis ses débuts, la jeune championne de Colombie-Britannique a suivi une trajectoire ascendante impressionnante: victorieuse de la Coupe du monde en 2012, vice-championne du monde en 2013 et désormais championne olympique !

 

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE